Syndrome des faux souvenirs

 

Syndrome des faux souvenirs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le syndrome des faux souvenirs est le souvenir d'un évènement qui ne s'est jamais produit, ou bien le souvenir altéré d'un évènement réel.

Sommaire

[masquer]

Description [modifier]

Il peut résulter d'une manipulation mentale, éventuellement sous hypnose. Mais il peut aussi être créé par le sujet, par exemple, durant la phase de réveil.

Certaines des personnes qui en sont victimes peuvent donner moult détails de ces faux souvenirs, et même éprouver de vives émotions en les évoquant.

Ce phénomène est notamment étudié par le professeur Elizabeth Loftus.

Prédispositions [modifier]

Certaines personnes sont plus enclines à développer des faux souvenirs. Des tests ont été mis au point pour cela. Il s'agit d'abord de leur proposer de mémoriser une liste de mots, puis une autre liste leur est présentée dans laquelle quelques uns des mots de la première liste ont été insérés. Il leur est alors demandé d'y retrouver les mots de la première liste, précédemment mémorisés. Si la personne cite des mots absents de la première liste, alors elle serait capable d'avoir de faux souvenirs.

Les souvenirs écrans [modifier]

Certains psychothérapeutes postulent qu'il existe des souvenirs écrans. Ils seraient des faux souvenirs d'un type particulier qui auraient pour fonction de protéger le sujet d'un souvenir refoulé, en s'interposant dans la mémoire pour empêcher la remémoration du véritable souvenir.

Par exemple, certains ont fait l'hypothèse que les enlèvements par les extraterrestres seraient des souvenirs écrans pour des traumatismes. Par la suite, certains ufologues ont fait l'hypothèse que des visions d'animaux seraient des souvenirs écrans pour le traumatisme de véritables enlèvements par les extraterrestres.

En réalité, le concept de souvenirs écrans est essentiellement le fruit de spéculations et il y a extrêmement peu de preuves que ce mécanisme existe. Lorsqu'une personne est traumatisée, sa difficulté psychologique tend au contraire à ce qu'elle se souvienne trop bien de son souvenir obsédant et qui n'arrête pas de surgir dans son esprit.

Implications [modifier]

Note : Toutes ces implications sont sujettes à controverse...

  • Les témoignages, dans le cadre d'une enquête de police, par exemple, voire des aveux, peuvent être manipulés et donc sujets à caution, même si la personne en semble persuadée et passe avec succès le test du détecteur de mensonges.
  • Les récits d'abus sexuels pendant l'enfance sont à corroborer ou infirmer par d'autres sources, particulièrement si initialement — avant d'aller chez un psychothérapeute — la personne n'en avait aucun souvenir.
  • Les récits d'enlèvements par les extraterrestres, ainsi que ceux de réincarnations ou d'abus lors de rituels sataniques, peuvent directement découler de ce phénomène, particulièrement si au départ — avant d'aller chez un ufologue ou un psychothérapeute — la personne n'en avait aucun souvenir. De même, certaines personnes restent paralysées quelques instants au moment du réveil, tout en étant conscientes de visions oniriques, lesquelles peuvent devenir pour elles des souvenirs réels. Voir à ce sujet le modèle sociopsychologique du phénomène ovni.
  • Les psychothérapies, particulièrement celles qui utilisent l'hypnose — mais pas uniquement —, peuvent créer ces faux souvenirs au lieu de les faire émerger.

Voir aussi [modifier]

Liens internes [modifier]

Bibliographie [modifier]



06/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 303 autres membres