Enlèvements par les extraterrestres

 

Enlèvements par les extraterrestres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aussi appelés abductions par les millieux ufologiques, ces prétendus enlèvements sont la partie la plus controversée de l'ufologie. Depuis la première abduction officiellement recensée (le cas Betty et Barney Hill aux États-Unis, en 1961), des milliers de personnes, principalement aux Etats-Unis, ont prétendu avoir été enlevées par des extraterrestres. Aucune preuve scientifique n'a été apportée pour soutenir la réalité des enlèvements, on ne peut donc pas écarter la possibilité que ces témoignages relèvent d'un phénomène psychosocial.

Dans le Système de Classification de Hynek, les abductions sont répertoriées en tant que Rencontre rapprochée du 4ème type (RR4)

Ces témoins prétendent souvent avoir subi un examen médical approfondi de la part de ces aliens, plus au moins douloureux ou traumatisant selon les cas. Par ailleurs, beaucoup d'entre eux affirment que ces êtres leur auraient mis un implant dans le cerveau, le nez ou le sexe principalement, thèse soutenue par l'écrivain et ufologue Jimmy Guieu.

D'autres personnes prétendent que les extraterrestres les auraient enlevées pour leur faire part d'un message : on surnomme en ufologie ce type de témoins des "contactés", pour les différenciers des "ravis" (victimes d'enlèvement). Parmi des exemples célèbres de contacté on trouve Adamski ou encore Claude Vorilhon, alias Raël.

Sommaire

[masquer]

Les explications psychologiques [modifier]

  • Un autre élément à prendre en considération est que certains enlevés présenteraient une personnalité encline à l'imagination[3], ou du moins un fort engagement dans l'imaginaire, qui les conduiraient à projeter celui-ci dans le monde extérieur. Cette personnalité serait non pathologique, car le sujet n'en souffre pas et serait adapté socialement. Deux exemples célèbres en ufologie de personnalité encline à la fantaisie sont Betty Hill et Whitley Strieber.
  • Cependant, il semblerait qu'un nombre non négligeable d'enlevés n'aient aucun souvenir de leur enlèvement et qu'ils ne se considèrent comme enlevés qu'en raison d'un certain nombre de symptômes (déprime, rêves vivaces, marques sur le corps, etc.) qu'ils interprètent de la sorte (parce que ces symptômes peuvent être causés par bien d'autres choses). C'est en tout cas ce qui ressort de l'étude menée par la psychologue Susan A. Clancy[4] sur la question.

Enlèvements célèbres [modifier]

Notes et références [modifier]

  1. Showalter, E. (1998). Hystories: Hysterical Epidemics and Modern Media Colombia: Colombia University Press.
  2. Spanos N. P., Cross P. A., Dickson K. & Dubreuil S. C. : Close Encounters: An examination of UFO experiences (1993). Journal of Abnormal Psychology, 102, 4, p. 624-632.
  3. Voir à ce sujet: Abrassart, J.-M. (2006). « La personnalité encline à la fantaisie et son implication en ufologie ». Inforespace, n°112, p. 27-36.
  4. Clancy, S. A. (2005). Abducted - How people come to believe they were kidnapped by aliens, Cambridge: Harvard University Press.

Liens internes [modifier]

Liens externes [modifier]



06/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 303 autres membres