SCOOP VIDEO : Des CONSTRUCTIONS ou PAS sur la planète MARS ?

 

Des CONSTRUCTIONS ou PAS sur la planète MARS  ?

Les photos révélées dans cette vidéo sont rares, et elles présentent des objets rassemblés sur le même lieu qui sont étranges : Pyramides à 4 faces, Pyramide à 5 faces, Dôme à spirale logaryhtmique, un mur près d'un cratère, et un visage humain de 1500 m de long.

L'auteur de la vidéo essaye de rapprocher ce site d'un site archéologique sur Terre. Les extraterrestres ou les Martiens ne sont pas loin..

Phantasme ou réalité ?

En tous cas les vidéos de MARS sont étonnantes !

 

Dossier OVNI 9/12 - Mars

Ci-Dessous : Il faut attendre environ dix minutes pour voir les images des constructions de Mars dans la VIDEO suivante.

http://www.dailymotion.com/relevance/search/dossiers+ovnis+12/video/xvr7n_dossier-ovnis-912


Dossier ovnis - 9/12
envoyé par ufo44

---------------------------------------------------------------------------------

Les anomalies de Mars:

http://ufologie.net/htm/visage.htm

LE VISAGE:

Le "Visage", et les controverses qui l'entourent: selon les photos et les opinions, il s'agissait tantôt d'un simple jeu d'ombres, tantôt d'une construction artificielle.

LES PHOTOS DES MISSIONS VIKING:

En 1976, la NASA envoyait la sonde Viking I vers Mars pour prendre des photographies de la surface pour déterminer un lieu d'atterrissage pour le mission suivante. Sans qu'ils en soient conscients au départ, ils diffusèrent ces photographies dont un élément allait causer des controverses sans fin lorsqu'il fut découvert dans les années suivantes.

Il s'agissait d'une forme rocheuse qui évoque un visage, ainsi qu'un complexe de plusieurs monts en forme de pyramides à cinq côtés plus ou moins régulières et d'autres formations d'aspect étrange.

Le Visage

Le "visage" tel que photographié par Viking I en juillet 1976.

Le Visage

Le "visage" après améliorations du contraste et suppression des artefacts photographiques.

Le Visage

Le "visage" en 3D calculé par ordinateur par le Dr Carlotto qui pense fermement que le visage est de nature artificielle.

Le Visage

Le "visage" en 3D animé calculé par ordinateur. Les parties grisées correspondent aux parties non visibles sur la photographie de départ.

Le "visage" se trouve dans la région de Cydonia Mensae à peu près à 40.9 degrés de latitude Nord et 9.45 degrés le longitude Ouest.

Il y a 18 images de la région, prises par les orbiteurs Viking I et Viking II, mais seules sept d'entre elles ont des résolutions meilleures que 250 mètres par pixel. Les onze autres images ayant des résolutions inférieures à 550 mètres par pixel ne sont d'aucun intérêt pour l'étude du visage.

Parmi les sept images exploitables, deux paires ont été prises aux même heures et n'apportent pas d'éléments particuliers, il reste donc cinq images exploitables. Toutes les cinq peuvent être trouvées sur l'Internet auprès du NSSDC au format brut et après traitements, au format JPG. Le format brut n'est disponible que pour un téléchargement par FTP, toujours au NSSDC, notamment sur leur serveur de CD-ROMS.

Plus tard, des photographies prises par les sondes Russes nous montrent les même caractéristiques de "visage" sous différents angles et sous différentes conditions d'éclairage.

MARS GLOBAL SURVEYOR:

En raison des demandes pressantes du public, d'ufologues et de certains scientifiques qui voulaient tirer l'affaire au clair, la NASA décida que le satellite Mars Global Surveyor prendrait des photographies de la région de Cydonia, y compris l'endroit ou se situe le visage.

Les photos publiées sont très vite interprétées comme la preuve qu'il n'y a rien de spécial dans le "visage". Voyons cela de plus près.

Tout d'abord il convient de remonter à la source, c'est à dire la nouvelle photographie du visage, sans aucun traitement, telle que la NASA la publie sur différents sites officiels:

Le Visage

Et oui, voici bel et bien le visage tel que nous le montre le fichier "raw" de Mars Global Surveyor! Il s'agit donc d'une image de très piètre qualité... Particulièrement quand on la compare aux images prises par Viking précédemment. Et c'est en partant de ceci que l'on veut conclure.

Le Visage

Bien entendu, il s'agit tout d'abord d'améliorer l'image brute en utilisant des algorithmes complexes destiné à améliorer le contraste, ce qui nous donne encore une fois une image effectivement très décevante. Par ailleurs vous l'aurez deviné, Mars Global Surveyor n'a pas réussi à survoler le reste de la région de Cydonia, qui pour de nombreux ufologues et certains scientifiques est bien plus intéressante que le visage.

Vous pouvez voir ici l'image "raw" originale telle que l'on peut la télécharger sur divers sites officiels de la NASA. Attention le fichier à une taille de 1.6Mo.

Le Visage

Et enfin, voici l'image de MGS encore une fois "travaillée" et une superposition éloquente qui fait conclure à certains ingénieurs de la NASA que le visage n'est qu'un tas de rochers.

LA POSITION DE LA NASA:

Contrairement à ce que l'on peut penser, la NASA ne s'avance pas en ce qui concerne le visage sur Mars. Il n'y a aucune dénégation officielle d'une éventuelle artificialité du visage. La NASA dit simplement que la plupart des scientifiques pensent que le "visage" est une formation naturelle, malgré l'insuffisance des données.

A aucun moment la NASA ne fait sienne cette interprétation, ni ne la réfute.

Voici en anglais la réponse officielle de la NASA:

What is NASA's official opinion as to what the "face" on Mars is?

NASA has no official opinion on what the so-called "face" on Mars is. Most planetary scientists agree that, although there is insufficient data to make a definitive analysis of the feature, it is highly unlikely to be anything other than a combination of a natural feature and unusual lighting conditions.

Soit:

Quelle est opinion officielle de la NASA quant à ce qu'est le "visage" sur Mars? La NASA n'a aucune opinion officielle sur ce qu'est le prétendu "visage" sur Mars. La plupart des scientifiques planétologues conviennent que, bien qu'il y ait des données insuffisantes pour faire une analyse définitive de cette caractéristique, elle est fortement peu susceptible d'être quelque chose d'autre qu'une combinaison d'une caractéristique naturelle et de conditions d'éclairage inhabituelles.

Les médias et la plupart des scientifiques on rejeté le "visage".

Deux choses semblent à peu près acquises: la forme évoque bien un visage, cette interprétation n'est pas due à un simple hasard des jeux de lumières comme il l'a été hâtivement prétendu au départ de cette affaire; le visage est certainement une formation naturelle, car vu avec plus de détails sur les photos les plus récentes il apparaît comme naturel.

 

-------------------------------------------------------------------------------

 

 

Cydonia : images spectaculaires du "visage de Mars"

Source : ESA

La sonde Mars Express de l'ESA a recueilli des images de la région martienne de Cydonia, rendue célèbre par le fameux « visage de Mars ». Parmi les photos prises par la Caméra Stéréo à Haute Résolution (HRSC) figurent quelques-unes des vues les plus spectaculaires jamais renvoyées de Mars.

Galerie photos : toutes les images de Mars

Le « visage de Mars » dans la région de Cydonia
Le « visage de Mars » dans la région de Cydonia

D'avril 2004 à juillet 2006, plusieurs tentatives de photographier la région de Cydonia n'avaient pas donné de résultats satisfaisants en raison de l'altitude de survol et de la présence de poussières ou de brumes dans l'atmosphère. Il a donc fallu attendre le 22 juillet dernier pour que la caméra HRSC à bord de Mars Express puisse enfin réaliser une série de prises de vues qui montrent le fameux « visage de Mars » avec un niveau de détail sans précédent.

Carte de la région de Cydonia
Carte de la région de Cydonia

Les données ont été recueillies au-dessus de la région de Cydonia au cours de l'orbite n°3253, avec une résolution au sol d'environ 13,7 mètres par pixel. La région de Cydonia se situe approximativement par 40,75° Nord et 350,54° Est.

« Ces images de la région martienne de Cydonia sont vraiment spectaculaires », estime le Dr. Agustin Chicarro, chef de projet scientifique de la mission Mars Express à l'ESA. « Non seulement elles nous apportent une vision complètement nouvelle et détaillée d'un site célèbre auprès des amateurs de mythes spatiaux du monde entier, mais elles nous donnent aussi un impressionnant aperçu en gros plan d'une zone d'un grand intérêt pour les géologues planétaires. De plus, elles démontrent à nouveau les capacités exceptionnelles de la caméra de Mars Express. »

Cydonia se situe dans la région martienne d'Arabia Terra et appartient à la zone de transition entre les hautes terres méridionales et les vastes plaines du nord de la planète. Cette transition se caractérise par de larges vallées parsemées de débris ainsi que des monticules résiduels isolés de tailles et de formes variées.

« Le visage » fait son apparition en 1976


L'illusion du « visage de Mars » vue par Viking 1
L'illusion du « visage de Mars » vue par Viking 1

L'un de ces massifs résiduels est devenu célèbre en tant que « visage de Mars » sur une image prise le 25 juillet 1976 par l'orbiteur de la sonde américaine Viking 1.

Quelques jours plus tard, le 31 juillet 1976, un communiqué de presse de la NASA faisait mention d'une formation « ressemblant à une tête humaine ». Toutefois, les scientifiques de la NASA avaient déjà correctement interprété l'image comme résultant d'une illusion d'optique causée par l'angle d'illumination du Soleil, la morphologie de la surface de la formation et les ombres portées, qui donnaient l'impression que le massif comportait des yeux, un nez et une bouche.

En dépit de cela, le « visage de Mars » a été au coeur d'une vague de spéculation sur les origines et les significations de possibles structures artificielles sur la Planète Rouge, le « visage » lui-même devenant le sujet le plus largement débattu.

Pour quelques passionnés, l'ensemble des structures proches a même été considéré comme un paysage artificiel, avec de possibles pyramides, voire une cité désagrégée. L'idée que la planète ait pu, à une époque, abriter des êtres intelligents a depuis lors inspiré l'imagination de nombreux passionnés de Mars, et a été à l'origine d'une littérature pléthorique, plus ou moins sérieuse, allant d'articles dans la presse à des oeuvres de science-fiction et d'innombrables sites sur Internet.

Cydonia en couleurs
Cydonia en couleurs

Néanmoins, l'interprétation scientifique formelle n'a pas changé : le prétendu « visage » n'a jamais été qu'une interprétation par l'imagination humaine d'une surface fortement érodée.

Il a fallu attendre avril 1998 et la confirmation par de nouvelles données collectées par la Mars Orbiter Camera, à bord de l'orbiteur Mars Global Surveyor de la NASA, pour que le mouvement de spéculation populaire sur la vraie nature du « visage » ne s'essouffle. D'autres données, recueillies en 2001 par le même orbiteur n'ont fait que confirmer cette conclusion.

Grand intérêt pour les géologues planétaires


Cydonia en noir et blanc
Cydonia en noir et blanc

Même si ces formations ne sont pas le fruit d'une intelligence extraterrestre, elles n'en sont pas moins d'un intérêt significatif pour les géologues planétaires.

Dans les régions voisines de Cydonia, sur les surfaces en pente douce entourant les collines et les reliefs, on trouve fréquemment ce que l'on appelle des « tabliers de débris ». Ils se forment au pied des monticules résiduels et sont probablement constitués d'un mélange de débris rocheux et de glace. Dans la région de Cydonia elle-même, de tels « tabliers » sont souvent absents des massifs les plus petits. On estime que la formation de ces « tabliers de débris » pourrait résulter de la formation des talus, de la présence d'une masse de débris rocheux en pente à la base d'une falaise, et de glissements de terrain.

Le « visage de Mars », dans la région de Cydonia, en perspective
Le « visage de Mars », dans la région de Cydonia, en perspective

Sur le massif du « visage », on peut distinguer de tels glissements de terrains caractéristiques ainsi qu'une ébauche de « tablier ».

D'anciens « tabliers de débris » de plus grande taille pourraient avoir été recouverts plus tard par des coulées de lave dans les régions voisines. La façade ouest du « visage » a glissé au bas de la pente sans perdre sa cohésion. La zone de décrochement est matérialisée par un long escarpement qui s'étend du nord au sud. Les résultats d'une grande sape – un glissement des rochers vers bas de la pente – sont également visibles au pied des structures en forme de pyramides.

Une structure naturelle en forme de crâne dans la région de Cydonia
Une structure naturelle en forme de crâne dans la région de Cydonia

D'avril 2004 à juillet 2006, la caméra HRSC a recueilli des données sur la région de Cydonia à de nombreuses occasions.
Malheureusement, les survols à haute altitude n'ont permis des prises de vues qu'à faible résolution (orbites n°0262, 2533 et 2872) tandis que la présence de poussières et de brumes dans l'atmosphère martienne ont sérieusement réduit la qualité des données recueillies (orbites n°1216 et 2872), si bien qu'il avait été impossible jusque-là d'acquérir une imagerie de bonne qualité au-dessus de Cydonia.

Les « pyramides » et le « crâne » de la région de Cydonia, vus en perspective
Les « pyramides » et le « crâne » de la région de Cydonia, vus en perspective

Le 22 juillet, la chance a enfin été au rendez-vous au cours de l'orbite n°3253 et une large partie de la région de Cydonia a pu être photographiée par la caméra HRSC à la meilleure résolution possible et en 3D.
En fait, en plus du célèbre « visage » et des « pyramides », une structure naturelle dont la forme évoque un crâne apparaît également sur quelques unes des images réalisées par Mars Express.

Ainsi que le disait le célèbre scientifique, vulgarisateur et écrivain Carl Sagan : « L'imagination nous emmènera souvent vers des mondes qui n'existent pas, mais sans elle nous n'irions nulle part. »

La région de Cydonia, en couleurs
La région de Cydonia, en couleurs

« Le visage de Mars », vu en perspective
« Le visage de Mars », vu en perspective

Note au sujet des images :

Les scènes en couleurs ont été reconstituées à partir des trois canaux couleur de la caméra HRSC. Les vues en perspective ont été calculées à partir du modèle numérique de terrain dérivé des canaux stéréos de la caméra.

Les images en anaglyphe 3D (présentées dans l'article accessible par le lien en haut à droite) ont été réalisées à partir des canaux nadir et stéréo. La résolution des images a été diminuée pour l'utilisation sur Internet.

--------------------------------------------------------------------------------

 

DES TAS de PHOTOS de MARS Commentées :

http://www.futura-sciences.com/galerie_photos/showgallery.php/cat/508

 



24/07/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 326 autres membres