Le Cas extraordinaire de l'observation de 3 OVNI par 2 pilotes militaires à Carson Sink

 

Cas de Carson Sink

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le cas de Carson Sink est un "classique" des observations d'ovni, principalement grâce à la personnalité des deux témoins (experts en aéronautique de l'US Air Force). Ce cas fut enregistré par le Projet Blue Book sous le n° 1584 et rangé dans la catégorie "inconnu".

Chronologie des événements [modifier]

Le 7 juillet 1952, le Lieutenant Colonel John L. McGinn et le Lieutenant Colonel John R. Barton décollèrent du terrain d'Hamilton. Ils étaient aux commandes d'un B-25 et devaient rejoindre Colorado Springs sous une météo claire et dégagée. À 15h40, alors qu'ils survolaient la région de Carson Sink (Nevada) il apercurent une formation de trois appareils en avant d'eux et légèrement sur leur droite. Ils pensèrent d'abord qu'il s'agissait de trois chasseurs F-86, même si l'altitude leur sembla un peu basse pour ce type d'appareil. En se rapprochant de la formation, Mcginn et Barton durent revoir leur jugement : il s'agissait de 3 objets argentés, de forme triangulaire, sans verrière ni dérive. La seule marque extérieure était une espèce d'arête partant du nez vers la queue. Au bout de quelques secondes d'observation, les trois objets virèrent sur la gauche, passèrent à ras du cockpit du B-25 (entre 300 et 700 mètres selon les deux témoins) et disparurent de leur champ de vision à une vitesse folle (vitesse estimée à plus 3 000 km/h par les deux témoins). Une fois posés à Colorado Springs, les deux pilotes contactèrent le QG de l'Air Defence Command, qui leur confirma qu'aucun appareil civil ou militaire n'avait été détecté à leur proximité durant le survol de Carson Sink.

Arguments ufologiques [modifier]

  • La personnalité même des deux témoins (experts en aéronautique auprès du Pentagone et pilotes chevronnés totalisant plusieurs milliers d'heures de vol) permet d'éliminer formellement la thèse d'une méprise avec des appareils d'origine civile ou militaire.
  • Le Projet Blue Book enregistra le cas et mena sa propre contre-enquête : les plans de vol militaires et civils de tout le territoire américain ainsi que tous les programmes de lâchers de ballons météorologiques du 24 juillet 1952 furent analysés mais rien ne put correspondre (même de loin) à l'observation des deux pilotes.
  • Le Projet Blue Book classa le dossier sous la référence 1584 dans la catégorie "inconnu" (cause inexpliquée).


13/11/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 327 autres membres