Futuroscope en France : A voir d'URGENCE

 

Futuroscope

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

(Redirigé depuis Parc du Futuroscope)

46° 40′ 09″ N 0° 22′ 08″ E / 46.6692, 0.369

Futuroscope
Ouverture 31 mai 1987
Ville / (Dépt.) Chasseneuil-du-Poitou et Jaunay-Clan, Vienne
(État) / Pays France France
Propriétaire Conseil Général de la Vienne
Type de parc parc à thèmes
Site Web www.futuroscope.com
Nouveau logo du Futuroscope

Le Parc du Futuroscope est un parc à thèmes orienté vers le multimédia, les technologies cinématographiques, audiovisuelles et robotiques du futur. Il est situé dans le département de la Vienne, à 7 kilomètres au nord de Poitiers, sur les communes de Chasseneuil-du-Poitou et Jaunay-Clan. Il est entouré d'un technopôle implanté sur la commune de Chasseneuil-du-Poitou.

La fréquentation du parc s'établit à 1,48 million de visiteurs en 2006, et à plus de 34 millions depuis son ouverture en 1987, renforçant sa place de 2e parc à thème de France[1]. Le Futuroscope emploie 600 personnes, dont 400 à durée indéterminée (hommes : 43 %, femmes : 57 %). L'ancien emblème du parc était le Pavillon du Futuroscope, une sphère posée sur un prisme droit. Le logo actuel est le Kinémax (un autre pavillon), paré de multiples couleurs, représentant ainsi l'architecture moderne basée sur des formes géométriques simples.

Sommaire

[masquer]

Histoire [modifier]

René Monory, président du Conseil Général de la Vienne, imagina au début des années 1980 de créer une cité du futur afin de « créer les conditions les plus favorables au développement d'un département rural en perte de vitesse ». Ce projet auquel peu de personnes croyaient a néanmoins abouti avec succès au site du Futuroscope que l'on connaît actuellement et qui ne cesse de grandir aujourd'hui, vingt ans après sa naissance.

  • 1983 : le 24 octobre, le Conseil Général de la Vienne décide le lancement un "observatoire du futur".
Premier logo du Parc (1987-1998)
Premier logo du Parc (1987-1998)
  • 1985 : Début du chantier du Kinémax.
  • 1986 : Pendant l'été, le chantier du Futuroscope est accessible au public.
  • 1987 : le 31 mai, inauguration du Parc, en présence du premier ministre Jacques Chirac. Le Parc comporte alors deux attractions : le Kinémax et le Pavillon du Futuroscope, ainsi qu'une zone ludique. Non loin, une aire de formation et une aire d’activités technologiques, en chantier, forment le site du Futuroscope.
  • 1988 : ouverture du premier Cinéma Dynamique, du Monde des Enfants et du Showscan (1ère partie du Pavillon de la Communication).
  • 1989 : le Cinéma en Relief, le Cinéma 360° et la deuxième partie du Pavillon de la Communication offrent aux visiteurs de nouveaux spectacles. Cette même année, le premier Palais des Congrès ouvre ses portes au cœur du Parc (actuellement les Illusions Magiques).
  • 1991 : inauguration au printemps du Cinéautomate. Accueil du millionième visiteur.
  • 1992 : le Tapis Magique et les Paysages d’Europe sont inaugurés. Le Futuroscope coproduit son premier film en relief, Thomas et les Lions.
  • 1993 : inauguration du Solido.
  • 1994 : ouverture du Pavillon de la Vienne, d’un second Cinéma Dynamique et de l’Aquascope.
  • 1995 : à l’occasion du centenaire du cinéma, inauguration d’Images Studio. Dans le même temps, un nouveau Palais des Congrès, offrant une capacité d’accueil plus importante, ouvre face à l’entrée du parc (Téléport 1).
  • 1997 : le Futuroscope fête ses 10 ans avec un nouveau Spectacle Nocturne, Le Lac aux Images. Le Cinéautomate devient Ciné-Jeu et Cyber Avenue ouvre les portes du cybermonde aux visiteurs. Le Pavillon de la Communication présente un film produit par le Futuroscope, Les Autoroutes de l’Information.
  • 1998 : Cyber Avenue s’agrandit avec Cybermédia et offre désormais sur 1 600 m² un vaste espace de découverte du multimédia, d’internet, et des jeux vidéo et virtuels. Imagic propose un spectacle mêlant l’image et l’illusion. Le Cinéma Dynamique 2 devient Astratour avec un film à la découverte des satellites produit par le Futuroscope.
  • 1999 : ouverture des Images du Goût et de l’Atelier du Goût dans le Pavillon du Futuroscope.
Logo Planète Futuroscope, 2000 à 2002
Logo Planète Futuroscope, 2000 à 2002
  • 2001 : le 24 mars, a lieu l’inauguration des nouveautés : CyberWorld, OceanOasis, Superstition et Métropole Défi. Le 18 avril, le Futuroscope accueille son 25 millionième visiteur.
  • 2002 : ouverture de Destination Cosmos. Un nouveau Spectacle Nocturne conçu par Yves Pépin : Le Miroir d’Uranie et deux nouveaux films : Sur les traces du Panda et Plongeurs sans Limite. Novembre : reprise du Futuroscope par une SEML dont les actionnaires sont le Conseil Général de la Vienne (60% des parts) et le Conseil Régional Poitou-Charentes (20% des parts). Les 20% des parts restants sont détenus par le privé (Groupe Amaury principalement). Le directoire est présidé par Dominique Hummel.
  • 2003 : une année sous le triple signe du renouveau, de la créativité et de l’abondance. 8 nouveautés dont une nouvelle attraction, La Cité du Numérique, 2 films IMAX Space Station 3D et Percussions du Monde, 2 films dynamiques, 2 nouveaux spectacles, Les mélodies Aquatiques et Les Grandes Illusions, le Pavillon de la Créativité et une grande exposition de photographies en plein air. Fermeture de Métropole Défi. Tout au long de la saison des spectacles musicaux, du théâtre de rue, des festivals et des compétitions internationales (Coupe du Monde de Jeux Vidéo en juillet). Un nouveau logo symbolise le joyau Futuroscope. Le parc ferme au grand public pendant l’hiver tout en restant accessible pour les événements d’entreprises et les forfaits hôteliers spéciaux.
Le logo du Parc de 2003 à 2006
Le logo du Parc de 2003 à 2006
  • 2004 : ouverture du 7 février au 14 novembre. Un festival des meilleurs films IMAX en début de saison. Le Cinéma Dynamique est doté des dernières innovations et propose plusieurs films. Jacques Perrin produit en exclusivité un nouveau film pour le Tapis Magique, Voyageurs du Ciel et de la Mer. Le Rêve d’Icare promet de nouvelles sensations en IMAX. De nouveaux jeux virtuels font leur apparition à la Cité du Numérique. Trois nouveautés au Monde des Enfants : le Tourbillon, la Tour des Costauds et Eclabousse.
  • 2005 : beaucoup d'attractions renouvelées, dont Star du Futur ! (remplaçant Images Studio), La Légende de l'Etalon Noir au Kinémax, un film dynamique Péril sur Akryls au Dynamique 1, et Les Yeux Grands Fermés, un parcours dans le noir dans le monde des non-voyants, présenté par des guides aveugles, au Pavillon de la Communication. En février, ouverture de Kegopolis Warriors, jeu grandeur nature, à la Cité du Numérique. Le 27 avril, le Parc reçoit son 30 millionième visiteur, et reprend sa place de 2ème parc de loisirs le plus visité de France et de 5ème d'Europe. Réhabilitation des boutiques de l'entrée : Comptoir de la Vienne, Spatium Bazaar, H2O, Signes du Monde, l'Alambik à Bombek. Nouveau jeu au Monde des Enfants : Le Balancier des Fortiches.
  • 2006 : Ouverture du 5 février au 31 décembre. un nouveau film en relief à l’IMAX 3D, le Seigneur du Ring. Cette année, le Parc innove sous le signe de l’Année des Robots : le 5 avril, inauguration de Danse avec les Robots dans le nouveau Pavillon des Robots, attirant environ 15% de visiteurs de plus que l'année passée pour le seul mois d'avril. Le Parc coédite aussi avec FYP Editions le livre Robots extraordinaires, chronologie inversée des robots dans tous les domaines de 2050 à 1950. Un robot peintre et des robots-chiens Aibo de Sony arrivent également à la Cité du Numérique. Le Zoo des Robots présente au 360° une exposition de 6 robots animés expliquant l'anatomie de vrais animaux. Un nouveau spectacle nocturne, la Forêt des Rêves, fait également partie des nouveautés de l'année. Arrivée de trois nouveaux actionnaires (Caisse des Dépôts, Unibail, I.Parks).
Le nouveau logo 2007 du Futuroscope
Le nouveau logo 2007 du Futuroscope
Intervilles au Futuroscope
Intervilles au Futuroscope
  • 2007 : Ouverture du 10 février au 6 janvier 2008. De nouveaux films IMAX renouvelés : Sous les Mers du Monde au Solido et Expédition Nil bleu au Kinémax. La Vienne Dynamique devient La Vienne Dynamique + d'effets. L'exposition photographique "l'Odysée Sibérienne" de Nicolas Vannier est également enrichie, une autre exposition photo sur les 20 ans du Futuroscope voit le jour. Le Parc ouvre ses portes à l'art en accueillant dans ses allées des oeuvres de land-art et des sculptures de Jean-Louis Toutain. En avril, nouvelle attraction aquatique (Splash Battle), Mission Eclabousse, au Monde des Enfants, en remplacement des bouées. Encore cinq nouveaux films au Meilleur du Dynamique. Le Cinéma 360° représente Couleurs Brésil lors de hautes affluences. Le logo de 2002 est légèrement modifié, se dotant de courbes, telle une composition florale. Le Parc fête son vingtième anniversaire le 2 juin avec un concert évènement en partenariat avec la radio Alouette. Le 9 juillet, le Parc accueille également le jeu télévisé Intervilles, sur le Lac aux Images.
  • 2008 : Encore quelques nouveautés en perspective, dont : Les Animaux du Futur, une nouvelle attraction de type dark-ride, utilisant la technologie de la réalité augmentée, sera présentée dans un nouveau pavillon qui ouvrira ses portes au printemps 2008, entre les Jardins d'Europe et le Pavillon de la Vienne ; La Citadelle du Vertige, parcours-spectacle virtuel présenté au 360° ; ainsi que deux nouveaux films, Dinosaures à l'Omnimax (à la place de la Légende de l'Etalon Noir), et Laponie Express, au Cinéma Dynamique 1 (à la place de Péril sur Akryls), présenté dès décembre 2007.

Attractions [modifier]

Programmation 2007 [modifier]

L'Imax 3D Dynamique (Le Défi d'Atlantis)
L'Imax 3D Dynamique (Le Défi d'Atlantis)
L'Imax 3D (Les Mondes Virtuels)
L'Imax 3D (Les Mondes Virtuels)
Le Pavillon de la Vienne (La Vienne Dynamique)
Le Pavillon de la Vienne (La Vienne Dynamique)

Voici les attractions présentes sur le programme 2007, classées suivant leur numérotation :

1. La Légende de l'Etalon Noir (Omnimax) : Film Film Imax, écran hémisphérique, 50 min

2. Péril sur Akryls (Dynamique 1) : FilmFilm dynamique, 5 min

3. La Cité du Numérique (Pavillon du Futuroscope) : Accès libre

4. Danse avec les Robots (Pavillon des Robots) : Robocoaster, 5 min

5. Le Défi d'Atlantis (Imax 3D Dynamique) : Film Film Imax, dynamique, 3D, écran hémisphérique 5 min

6. Star du Futur ! (Images Studio) : Dark-ride 15 min

7. Sous les Mers du Monde 3D (Solido) : Film Film Imax, 3D, écran hémisphérique 25 min

8. Les Ailes du Courage (Pavillon de la Communication) : Film Film 3D 40 min

9. Expédition Nil Bleu (Kinémax)  : Film Film Imax 25 min

10. La Gyrotour : 5 min

11. Mission : Eclabousse ! 4 min (à partir d'avril)

12. Les Mondes Virtuels (Imax 3D) (deux films en alternance) : Film Films Imax, 3D

  • Cyberworld 32 min
  • Le Seigneur du ring 40 min

13. Le Meilleur du Dynamique (Dynamique 2) (5 films en alternance) : Film Films dynamiques 5 min

  • Olympic Bobsled
  • Street Luge (Luge de Rue)
  • Runaway Train (Le Train Fou)
  • Whitewater Rafting
  • Alpine Express

14. Voyageurs du Ciel et de la Mer (Tapis Magique) : Film Film Imax (deux écrans) 16 min

15. Destination Cosmos (Aquascope) : Film Film, écran hémisphérique 25 min

16. La Vienne Dynamique + d'Effets (Pavillon de la Vienne) : Film Film dynamique 21 min

17. Les Jardins d'Europe : Accès libre

18. Le Monde des Enfants : Jeux Accès libre

19. Cyber Avenue : Accès libre

21. L'Odyssée Sibérienne : Exposition photo Accès libre

22. Les Yeux Grands Fermés (Pavillon de la Créativité) : 20 min

23. La Forêt des Rêves (Lac aux Images) : 25 min

24. Fantaisie aquatique (Lac Aux Images) : 7 min

25. Illusions Magiques (Imagic) : 25 min

Expositions [modifier]

Restaurations et Boutiques [modifier]

Il y a huit restaurants dans l'enceinte du Parc :

  • Planète Burger (fast-food)
  • Le Cristal (cuisine du futur)
  • Le KaDéliceScope (cuisine "moléculaire" gastronomique et buffets)
  • Saveurs du Soleil (pizzeria & cuisine du soleil)
  • Studio-Grill (grillades)
  • Le Lac (cafet spécialité moules-frites)
  • La Crêpe Volante (crêperie saladerie)

À ces huit restaurants s'ajoutent dix points de restauration rapide, les Illico Resto.

Huit boutiques sont également présentes sur le Parc.

  • À l'entrée du Parc :
    • Spatium Bazaar
    • Comptoir de la Vienne
    • H2O
    • Signes du Monde
  • Dans le Parc :
    • Escale Shopping (Destination Cosmos)
    • Boutique Numérique (Cité du Numérique)
    • Star du Futur ! (attraction éponyme)
    • Arrêt sur Images (près de Planète Burger)

À ces boutiques s'ajoutent des points de photo-capture aux attractions :

  • La Vienne Dynamique
  • Danse avec les Robots
  • Le Défi d'Atlantis
  • Star du Futur !

Architecture [modifier]

Vue depuis la RN10
Vue depuis la RN10

Les pavillons du Futuroscope sont signés par l'architecte Denis Laming. Voici la liste des années d'ouverture des principaux bâtiments :

Année Pavillon Commentaires
1987 Pavillon du Futuroscope, Kinémax
1988 Dynamique 1, Pavillon de la Créativité* *(achevé en 1989)
1989 Cinéma 360°* *(fermé en 2007)
1990 Gyrotour, Omnimax* *(achevé en 1991)
1992 Tapis Magique, Cinéma en Relief* *(fermé en 2004)
1993 Solido
1994 Pavillon de la Vienne, Aquascope, Dynamique 2
1995 Images Studio
1996 Imax 3D
2000 Imax 3D Dynamique, Gare TGV-Futuroscope
2002 Destination Cosmos* *(extension de l'Aquascope)
2006 Pavillon des Robots* *(emplacement du Cinéma en Relief)
2008 Animaux du Futur* *(ouverture prévue en avril 2008)

Les pavillons du Futuroscope sont principalement composés de métal et de verre, des matériaux modernes qui donnent aux bâtiments des formes, des textures simples ou complexes, comme de véritables œuvres d'art que l'œil aime observer.

Article détaillé : Pavillons du Futuroscope.

La technopole du Futuroscope [modifier]

Logo de la Technopole

Sous l'impulsion du Conseil général de la Vienne, s'est développée sur 200 hectares autour du parc une technopole, organisée en 5 téléports, en construction permanente. Plus de 160 entreprises sont installées sur le site pour une surface de plus de 150 000 m² de bureaux. En 2006, la technopole a construit en plus 25 000 m² de bureaux pouvant accueillir tout types d'entreprises.[2] Un parc hôtelier propose 2 000 chambres allant de une à quatres étoiles[3]. La Technopole a attiré environ 3 000 étudiants[4] et un peu plus de 700 chercheurs qui travaillent en laboratoire sur les études aérodynamiques, les combustions, la mécanique et la physique des matériaux, mais aussi dans les domaines de l'aéronautique, des biomécaniques et des nouvelles technologies[5]. La technopole du Futuroscope possède également une cinquantaine de salles de réunion de toutes capacités en plus du Palais des congrès de 8 000 m²[6].

Le site comprend entre autres les locaux du Cned, le Lycée pilote innovant (LPI) de Jaunay-Clan), une formation en Intelligence Economique et une en Communication à l'ICOMTEC, une antenne de l'ESCEM, une formation de la faculté de droit de Poitiers (le Magistère en droit des TIC), une partie de la faculté des sciences de Poitiers (le SP2MI) et l'ENSMA depuis 1991), l'IAAT, un Palais des Congrès (1995) remplaçant l'ancien auparavant au sein du Parc, ainsi que depuis fin 2006, une antenne du CNASEA, les directions de Carglass et d'Aréas.

Article détaillé : Technopole du Futuroscope.

Entre difficultés et succès [modifier]

Année Visiteurs

(en millions)

1987 0,225
1988 0,55
1989 0,75
1990 0,9
1991 1,0
1992 1,3
1993 1,9
1994 2,5
1995 2,8
1996 2,9
1997 2,7
1998 ?
1999 2,3
2000 2,3
2001 1,95
2002 1,6
2003 1,16
2004 1,355
2005 1,435
2006 1,41
2007 1,7 prévu

Le Parc du Futuroscope fut annoncé comme un parc tourné vers le futur et proposant des films toujours plus novateurs et régulièrement renouvelés dans un contexte technologique toujours plus avancé. Le but avoué était d'en prendre plein les yeux et de ressentir un maximum de sensations fortes. Les débuts sont en effet très prometteurs et les v



07/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 326 autres membres