Formation d'OVNIS sous un avion de ligne - Newport News, Virginie, Etats-Unis, 14 Juillet 1952

 

Formation d'OVNIS sous un avion de ligne:

UN DC4

Newport News, Virginie, Etats-Unis, 14 Juillet 1952


L'EVENEMENT:


A peu près une semaine avant les fameuses détections d'OVNIS par radar et visuelles au-dessus de Washington, un DC4 de la Pan Am volait en direction du Sud le long de la côte Est à une altitude de 8000 pieds. La nuit était claire et la visibilité excellente. Vers 8:10 le soir, le capitaine William B. Nash et son officier en second William Fortenberry voient soudainement six objets rouges brillants s'approchant rapidement de leur appareil, à une altitude inférieure à la leur.

 

Le DC4:

Le DC-4 est un avion quadrimoteur contruit par Douglas Aircraft Company entre 1942 et 1947.

Développé comme une évolution du DC-3 à la demande de plusieurs compagnies américaines qui financèrent en partie son développement, le premier prototype dénommé DC-4E, capable de transporter 52 passagers, fit son premier vol en 1938. Équipé d'un empennage à trois dérives et d'un train tricycle, ce DC-4E, testé par United Airlines se révéla trop complexe et sous motorisé. Le Japon le racheta pour en étudier la construction et un nouveau DC-4 fut proposé aux compagnies qui le commandèrent sur plan.

 

Le Cockpit

La construction en série fut lancée alors que la Seconde Guerre mondiale commençait : l'USAF réquisitionna la chaîne de production et la version militaire renommée C-54 Skymaster (ou R5D auprès de la US Navy) fut ainsi produite à plus de 1000 exemplaires.

 

Douglas poursuivit la fabrication du DC-4 civil jusqu'en 1947 : 1163 avions de ce type furent construits et près de 300 C-54 furent revendus pour diverses activités. Le GLAM en possédait plusieurs jusqu'en 1970.

 

Nash rapporte:

 

"Leur forme était bien définie et ils étaient incontestablement circulaires, ils n'avaient rien de flou ou de phosphorescent."


Les surfaces supérieures des disques étaient d'un rouge orangé brillant. Les pilotes virent immédiatement que les disques volaient en formation échelonnée, "un alignement parfait avec le leader au point le plus bas et chaque autre disque à son arrière un peu plus haut." Brutalement, le leader ralenti, et les deux disques suivants Hésitent un peu, presque sur le point de dépasser leur leader. Les disques étaient à près d'un mile en dessous de l'avion, à une altitude d'à peu près 2000 pieds, et d'une taille d'une centaine de pieds.

Quand ils arrivèrent quasiment sous l'avion et un peu sur sa droite, les disques furent légèrement moins visibles, et renversèrent brutalement leur course. Le capitaine Nash rapporte:

 

"Ils oscillèrent et nous présentèrent leur dessus. Bien que nous n'ayons pas bien pu voir le dessous, ils nous semblait que seul le dessus était brillant. Le pourtour exposé ne brillait pas, semblant mesurer une épaisseur de 15 pieds, la surface du dessus semblait plate. En proportions et en formes, ils ressemblaient à des pièces de monnaie."


Quand ils finirent leur manoeuvre, les objets parurent de nouveau plus brillants, et "sans virage, sans transition, tout en restant en formation, ils changèrent brusquement de trajectoire en empruntant une route qui faisait un angle brusque par rapport à leur route initiale." Immédiatement, deux autres disques identiques apparurent en dessous et en arrière de l'avion et se hâtèrent de rejoindre la formation en fuite.

Fig. 3. Actions rapportées des disques de Chesapeake Bay.


L'équipage communiqua l'observation par radio à l'US Air Force. Tôt le lendemain matin, Nash et Fortenberry furent sérieusement interrogés par des enquêteurs de l'US Air Force. Nash précise:

 

"les enquêteurs nous apprirent qu'ils disposaient déjà de sept autres rapports relatifs à des formations de disques volant ayant les mêmes capacités de changer brutalement leur course."

 

Un calcul soigneux des temps et des distances observées indique que les OVNIS voyageaient à une vitesse de l'ordre de 12000 miles par heure.

 

Le cas discuté ici a été classé comme un cas n'ayant pas d'explication conventionnelle par le Projet Blue Book, l'étude des rapports OVNIS de l'USAF.

 

Deux jours plus tard à proximité, Paul R. Hill, un ingénieur en aéronautique, fit depuis le sol une observation de quatre objets de couleur ambrée qui manoeuvraient en formation:

 

"leur capacité de changer de cap brutalement était époustouflante."

 

ETUDES:


Voici un article de Bio-Science, volume 17, numéro 1, 1967, pages 15-24. Cet extrait est ce qui a été soumis par le Dr. Frank B. Salisbury, chef du service de la science des végétaux, Université d'Etat de l'Utah, en tant que récapitulation de ses vues sur les OVNIS, aux audiences congressionnelles sur les OVNIS aux USA en 1967.

 

REFERENCES:


Le capitaine Nash à confirmé les détails de son observation auprès du National Investigations Committee on Aerial Phenomena.
Son compte-rendu est paru dans le magazine True, en Octobre 1952 et dans leur numéro spécial concernant les OVNIS en 1967.
L'observation de Hill est parue dans l'ouvrage The UFO Evidence du NICAP, Washington, 1964, p. 57.
Memo de l'OSI. http://ufologie.net/htm/newportf.htm

Trackbacks

Pour faire un trackback sur ce billet : http://benzemas.zeblog.com/trackback.php?e_id=102542


20/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 327 autres membres