Comment bien photographier des OVNI ?

Comment bien photographier des OVNI ?

Le mieux est d'avoir à portée de main un appareil photo à haute définition et d'adapter dessus une bonnette spectrométrique pour avoir une image spectrométrique de l'OVNi, de manière à connaître sa composition. Ctte bonnette n'est pas coûteuse.

Une image spectrométrique ressemble à un arc en ciel.

Vous pouvez aussi avoir sur vous un portable avec caméra vidéo.

Je met deux de ces matériels dans mon forum dans la rubrique : Appareils de détection d'OVNI.

Voici comment on adapte cette bonnette : elles ont été distribuées aux gendarmes français.

http://www.ufo-science.com/fr/telechargements/pdf/reseau_diffraction.pdf

 

Un petit article sur le principe :

  • BONNETTES À RÉSEAU DE DIFFRACTION

  • Dans un autre registre, des "bonnettes à réseau" adaptables sur les appareils photos ont été ditribuées aux brigades de gendarmerie dans les années 1980. Constituées d'un réseau de diffraction optique conçu par la société Jobin & Yvon, elles impriment sur la pellicule les raies spectrales de tout objet lumineux, transformant l'appareil photo en véritable spectrospcope.

    Réseaux de diffraction optiqueLes gendarmes avaient pour mission de les utiliser lors de l'observation nocturne de tout phénomène lumineux de nature non identifiée. Elle devaient permettre d'en percer la nature, car le spectre lumineux d'un objet donne des renseignements sur sa composition chimique, sa température, s'il émet des rayonnements caractéristiques tels qu'infrarouges ou ultraviolets, s'il baigne ou non dans un champ magnétique, des hautes-fréquences, etc.

    Après trente ans, quels sont les résultats, au dire des consultants du laboratoire partenaire chargé d'analyser ces spectres ? Deux clichés transmis, et aucun n'est exploitable ! Ces bonnettes sont d'ailleurs perdues depuis une vingtaine d'années au fond de tiroirs oubliés. À l'heure des appareils photos numériques embarqués jusque dans les téléphones mobiles, il serait plus que souhaitable que ces réseaux, très peu coûteux, soient disponibles auprès du grand public.
     

    Il est grand temps d'en terminer avec ces prétendues études officielles qui dilapident les deniers publics sans aucun résultat. Il n'est même plus question de chercher à "convaincre les pouvoirs publics". Simplement une étude scientifique sérieuse, et nous le pensons fructueuse, peut et va maintenant être entreprise.

  •  

     



    19/07/2007
    1 Poster un commentaire

    A découvrir aussi


    Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

    Inscrivez-vous au blog

    Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

    Rejoignez les 327 autres membres