Roswell, un nouveau témoin prend la parole

 

Roswell, un nouveau témoin prend la parole

 
 
posté le 1 octobre 2007 dans la catégorie Article, Témoignage

Milton SprouseUn nouveau témoin de l’affaire Roswell a fait son apparition. Il s’agit de Milton Sprouse, un habitant d’Escondido âgé de 85 ans qui était stationné à Roswell en 1947 en tant que caporal et ingénieur mécanicien.

Arrivé en 1945 à Roswell, “il n’y avait là rien d’autre que des tumbleweeds [amas de branches et d’herbes] roulants sur des kilomètres“, dit-il.

Puis en 1947 arrive l’incident qui marquera l’hisroire de l’ufologie à jamais. “J’étais là le jour où ils ont annoncé le crash d’un OVNI. Je jour suivant c’était publié dans le Roswell Daily Record, et la même nuit tous les généraux ont dit que l’histoire était fausse.

Tous les exemplaires des quotidiens de Roswell ont été collectés par des officiers et des centaines de soldats du 509ème bataillon ont été emmenés sur le site du crash. On leur a dit de marcher épaule contre épaule à travers le champ pour trouver les pièces de débris.

Sprouse n’est pas allé lui-même aider aux recherches, mais cinq hommes de son équipe sont parties au ranch.

Ils ont dit que ce n’était pas de notre monde,” raconte Sprouse à propos de ce que l’équipe avait rapporté avoir vu. Parmi les objets retrouvés figurait une sorte de feuille métallique qui, après avoir été froissée, reprenait instantanément sa forme initiale.

Sprouse se souvient également de personnes qui parlaient de “corps extraterrestres” juste après la découverte des débris.

Ils ont emmené les corps dans un hangar dont chaque porte était gardée par deux hommes en armes,

D’après Sprouse, un témoin companion de chambre qui était médecin urgentiste a rapporté avoir vu ce qu’il a appelé “des corps d’humanoïdes à l’hôpital.

Ils sont allé dans la salle des urgences et deux docteurs ainsi que deux infirmières ont été appelées, et ils ont disséqué deux de ces corps d’humanoïdes. Puis les docteurs et les infirmières ont été transférés.

Milton Sprouse, bien qu’il n’a pas été témoin en personne des corps extraterrestres, est convaincu que son ami dit la vérité. “Mon ami dit qu’il a vu les corps, et je le crois.“, dit-il.

Il a dit, ‘Nous ne pensons pas que les humanoïdes mangent de la nourriture.’ Je ne sais pas pourquoi il a dit ça. Leur système digestif n’était pas conçu pour la nourriture ou quelque chose comme ça.

Tout comme les docteurs et les infirmières, Sprouse dit que son ami a été subitement transféré et il n’a plus jamais entendu parler de lui par la suite. Par contre, d’autre sur la base continuaient à raconter cette histoire.

Je l’ai entendu tellement de fois, il faut bien qu’elle soit vraie. Ils en parlaient toujours quand j’ai quitté la base, et je suis parti en 56“.

Milton Sprouse n’a pas suivi l’évolution de l’étude du cas de Roswell en prenant connaissance de tous les livre et documentaires sortis depuis, il ne s’est pas non plus rendu aux commémorations des 60 ans de l’incident en juillet dernier.

Par contre il se rend tous les ans à la réunion des anciens du 509ème bataillon, qui attire entre 25 et 30 vétérans.

On reparle de l’incident de Roswell tous les ans, mais il n’y a rien de vraiment nouveau,” dit-il.

article original : Gary Warth

photo : Waldo Nilo

source : North County Times



07/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 327 autres membres