Plusieurs OVNI le 4 Juillet 1947, au dessus de Emmet, Idaho

 

4 Juillet 1947, au dessus de Emmet, Idaho, 20:17 PDT:

 

Témoins: Capitaine E.j. Smith de United Airlines, le co-pilote Ralph Stevens, l'hôtesse de l'air Marty Morrow. Observation d'une durée de 12-15 minutes de quatre objets avec fonds plats et des dessus mal définis se déplaçaient à des vitesses variables, avec l'un d'entre eux plus haut et à la droite des autres.

De Emmett à ~75 km au NO d'Emmett (Idaho), 4 juillet 1947

Vol United Airlines 105. DC 3 à 2 300 m d'altitude, 8 min après le décollage de Boise. Vitesse estimée à 450 km/h. Il est à noter que le pilote Emil J. Smith est un ami du fameux Kenneth Arnold, celui qui a fait découvrir au public américain l'existence des " soucoupes volantes " quelques 10 jours auparavant. Observation de 9 disques gris foncé sur fond de ciel étoilé. L'avion vole selon l'axe lune/soleil. L'effet ECL ne semble pas efficace car la lune est légèrement sur l'horizon et l'altitude de l'avion empêche l'intervention favorable du relief. Peut-être cela provient-il d'une imprécision dans les données. Néanmoins, on se souvient que l'effet ECL commence en fait un peu avant le coucher de la lune, indépendamment du relief (voir § 8 les données photométriques). On peut donc penser que l'effet conjugué EC2 est ici efficace. La source du tir devait se situer à mi-chemin entre les lieux du début et de la fin de l'observation, à la verticale du couloir aérien.

Rappelons que le trop fameux crash de Roswell s'est produit seulement 2 jours plus tôt.

 

Emil J. Smith (capitaine)

Home
 
 

Smith est un pilote de la compagnie américaine United Air Lines. Le personnel de la compagnie qui le connait depuis des années certifie de sa fiabilité.

Le Vendredi 4 Juillet 1947 à 20 h 17, Smith, sur le point de décoller de Boise (Idaho) pour rejoindre Seattle (Washington), est interrogé au sujet des soucoupes volantes. J'y croirai quand j'en verrai répond-il. Son vol 105 décolle à 21 h 04 de Boise.

L'observation

 

8 mn après le décollage, alors que l'avion est à 2100 m au-dessus d'Emmet (Idaho), Ralph Stevens, le copilote de Smith, observe un premier groupe d'objets. Croyant qu'il s'agit d'avions, il allume les feux d'atterrissage. Cependant, en les étudiant un peu plus devant le ciel crépusculaire, Smith et Stevens réalisent que aucun des 5 objets ne possède d'ailes ni de queue. Après avoir appelé Marty Morrow, une hôtesse, afin d'avoir la confirmation d'un troisième témoin, ils regardent la formation un peu plus longtemps, appelent la CAA de Ontario (Oregon) pour obtenir une confirmation depuis le sol, puis voient la formation foncer en face et disparaître à grande vitesse vers l'Ouest. Smith insistera sur le fait qu'il n'y avait aucun phénomène nuageux qui aurait pu les abuser (les objets sont observés devant un ciel clair, au-dessus de l'horizon et de la zone des 1000 pieds) et qu'ils ont observé les objets assez longtemps (10 à 12 mn) pour être assez certain qu'il ne s'agissait pas d'appareils conventionnels. Ils semblaient plats à la base, arrondis au sommet, et on devinait une sorte d'aspect rugueux sur le sommet, bien qu'il ne puisse affiner cette description.

Presque immédiatement après avoir perdu de vue les 5 premiers objets, une seconde formation de 4 objets (3 en ligne et un 4ème plus haut et à droite des autres) se déplace en avant de leur position, voyageant encore une fois en direction de l'Ouest, mais à une altitude légèrement supérieure que les 8000 pieds du DC-3. Ils s'en vont rapidement hors de vue à l'Ouest à des vitesses qui apparaissent bien au-delà des vitesses connues de l'époque. Smith indique n'avoir jamais été certain des tailles ni des distances, mais que l'impression générale était que ces appareils en forme de disques étaient notablement plus grands que des appareils ordinaires.

 

Smith n'avait pas pris au sérieux les précédents récits de journaux utilisant le terme alors persistant de "soucoupe volante". Après cette observation de 9 appareils non conventionnels sans ailes cette soirée du 4 Juillet, il va devenir plus intéressé par le sujet, bien que se refusant à spéculer quant à leur nature réelle ou leur origine [cas Blue Book n° 34 non expliqué].

Le lendemain, Kenneth Arnold est présenté à Smith. Ils s'entendent bien et deviennent bon amis.

Maury Island

Arnold demande à Smith de l'aider dans son enquête sur Maury Island. Smith dernier se déclare heureux d'apporter son aide, et Arnold se rend à Seattle pour le ramener à Tacoma.

Auteur de :

Références :



12/11/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 326 autres membres