Photographie de Petit-Rechain

 

Photographie de Petit-Rechain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, rechercher
Un "triangle noir" ; objet supposé être représenté sur la photo de Petit-Rechain (protégé par le droit d'auteur).

La photo de Petit-Rechain a été fabriquée de manière sommaire. Le canular a consisté à faire croire qu'un ovni avait été photographié à Petit-Rechain, village proche de Verviers durant la supposée vague belge d'ovnis. On peut y voir trois points lumineux formant un triangle et un quatrième point lumineux inscrit dans ce triangle. Le 26 juillet 2011, l'auteur de la photo a annoncé que tout était une supercherie et que « l'OVNI » n'était fait que de frigolite et de spots lumineux[1],[2].

Sommaire

 [masquer

Bref historique [modifier]

Le canular de la photo de Petit-Rechain était supposé représenter l’un des « OVNI triangulaires » observés durant la vague belge d'ovnis qui démarre aux alentours du 25 ou 26 novembre 1989 à Halen selon les premiers témoignages. Ce sont bel et bien ces objets triangulaires[3] qui ont été aperçus dès cette date jusqu’en 1991, et dont les experts pensent qu'il s'agit très probablement d'armes volantes non identifiées américaines[4],[5]. Or, cette photo, aujourd’hui canular avéré, n’a été publiée que fin 1990 dans le numéro 6 de Sciences et Nature[6], soit un an après les premières observations, sept mois après avoir été prétendument prise (soi-disant le 4 avril 1990 vers 22 heures), deux mois après avoir été « révélée » aux enquêteurs [7],[6], et quelques semaines seulement avant la fin des observations massives en 1991. Le 26 juillet 2011, l'auteur de la photo avoue avoir effectué un montage photo à l'aide de frigolite d'emballage et de projecteurs suspendus[8],[9],[10] et qu'il s'agissait bien d'un canular. Précédemment, deux chercheurs, Pierre Magain et Marc Rémy, de l'Institut d'astrophysique de l'université de Liège avaient montré à la presse qu'il était très aisé de réaliser une photo truquée ressemblant à celle de Petit-Rechain[11].

Conditions de prise de la photo [modifier]

L'auteur de la photo, un certain Patrick M.[réf. souhaitée], a utilisé une pellicule 200 ASA, un téléobjectif ayant une focale de 100 mm et une pose B (1 à 2 secondes). Le témoin affirmait avoir appuyé l'objectif sur l'arête d'un mur et reconnaissait avoir quelque peu bougé[12].

Notes et références [modifier]

  1. L'article sur RTLinfo.be [archive]
  2. Le reportage [archive]
  3. Triangles over Belgium [archive]
  4. Pierre Magain et Marc Rémy, Les ovni : un sujet de recherche ?, Physicalia magazine, 1993, Vol.15 n°4,page 312, ligne 40
  5. Pharabod, J.-P. (2000). AVNI - Les Armes Volantes Non Identifiées. Paris : Odile Jacob
  6. a et b Sciences Et Nature N° 6 : Ours Brun. Pygmées. Bénitier. Plumages. Ovnis. [archive]
  7. La photographie de Petit-Rechain [archive]
  8. 20 ans après, le mystère de l'OVNI de Petit-Rechain est enfin percé [archive]
  9. L'OVNI de Petit-Rechain était un panneau de frigolite [archive], Le Soir en ligne, 26 juillet 2011
  10. L’OVNI de Petit-Rechain aussi faux que celui de Roswell [archive]
  11. Pierre Magain et Marc Remy (1993). Les OVNI : un sujet de recherche ? Physicalia Magazine, Vol. 15, n°4, pp. 311-318.
  12. « Les Ovnis : un sujet de recherche ? », Pierre Magain et Marc Rémy, Physicalia Magazine, 1993, Vol.15 n°4, page 313, Ligne 36

Article connexe [modifier]



11/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 326 autres membres