La Quatrième Dimension (série télévisée)

 

La Quatrième Dimension (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pour les articles homonymes, voir La Quatrième Dimension.
La Quatrième dimension
Titre original The Twilight Zone
Genre Série d'anthologie,
fantastique,
de science-fiction
Créé par Rod Serling
Musique composée par Marius Constant
Pays d’origine Drapeau de pays: États-Unis États-Unis
Chaîne d’origine CBS
Nombre de saisons 5
Nombre d’épisodes 156
Durée 138 × 25 minutes
18 × 50 minutes
Diffusion d’origine 2 octobre 1959
19 juin 1964
Fiche IMDb
Wikipédia originale de la série

La Quatrième dimension (The Twilight Zone) est une série télévisée américaine de science-fiction, en 138 épisodes de 25 minutes et 18 épisodes de 50 minutes, créée par Rod Serling et diffusée entre le 2 octobre 1959 et le 19 juin 1964 sur le réseau CBS. En France, la série a été diffusée à partir du 6 février 1965 sur la première chaîne de l'ORTF.

Sommaire

[masquer]

Synopsis [modifier]

Cette série est une anthologie d'histoires fantastiques, étranges, énigmatiques dont le but était, comme le disait son créateur Rod Serling, « de frapper le téléspectateur, de le choquer par la chute toujours inattendue, surprenante et singulière de chacune de ces histoires ».

Tonalité de l'oeuvre [modifier]

Les épisodes cherchaient autant à faire naître une réflexion chez le spectateur, en particulier sur la relativité des références, qu'à le distraire. Chaque épisode crée pour l'essentiel un climat particulier pour préparer au spectateur une surprise au moment de la chute finale.

Le côté insolite des situations est accentué par l'aspect banal et quotidien des protagonistes eux-mêmes : pas de tenues de science-fiction, mais des habits de ville très banals, en général complet-veston avec cravate et chapeau pour les hommes. Des noms à qui ne respirent rien d'extraterrestre, mais semblables à ceux que l'on trouve dans l'annuaire téléphonique : c'est un fantastique au quotidien semblable à celui qu'on retrouve aussi dans des nouvelles de Marcel Aymé, Dino Buzzati ou Jorge Luis Borges.

Cinq personnages en quête d'une sortie, tiré d'une nouvelle de Marvin Petal, illustre par exemple les questions existentielles et métaphysiques de l'homme. Troisième à partir du soleil l'engrenage des destructions de civilisations, en les laissant dans sa dernière image supposer récurrentes. Le même thème est repris dans l'épisode La Planète des singes, dont ce fut la première adaptation filmée. L'homme obsolète décrit l'emprise de l'État sur l'individu, et la lutte entre culture et totalitarisme, L'Oeil de l'admirateur illustre la relativité de la beauté dans un monde qui cherche à imposer des canons uniformes. Enfin, l'atmosphère lourde se résoud parfois en humour dans Y a-t-il un martien dans la salle ?. Pour celui qui les visionne aujourd'hui (2008), ces épisodes s'inscrivent dans une évocation des Etats-Unis des années Eisenhower comme Sherlock Holmes fait revivre l'époque de l'Angleterre victorienne.

On retrouvera plus tard dans la série Le Prisonnier, en particulier dans son dernier épisode, plusieurs clins d'oeil aux épisodes ci-dessus.

Distribution [modifier]

  • Rod Serling : narrateur et scénariste de 80% de la série, ainsi que producteur (selon le contrat prévu avec la chaîne)
  • Charles Beaumont et Richard Matheson : co-scénaristes de la série, s'occupant des 20% restants.

De nombreux acteurs ont figuré au casting de la série, parmi lesquels : Lloyd Bochner, Bruce Willis, Charles Bronson, James Coburn, Buster Keaton, Ida Lupino, Patrick Macnee, Lee Marvin, Elizabeth Montgomery, Agnes Moorehead, Julie Newmar, Peter Falk, Robert Redford, Mickey Rooney, Telly Savalas, William Shatner...

Récompenses [modifier]

Épisodes [modifier]

Commentaires [modifier]

  • Le générique d'origine en anglais mentionne en fait la Twilight zone, comme une cinquième et non une quatrième dimension, en précisant qu'il s'agit, « à la frontière entre science et superstition », de la dimension apportée par l'imagination.
  • L'usage de la cigarette est récurrent dans la série, conforme sans doute en cela aux souhaits des annonceurs (la publicité pour les cigarettes assurait une partie importante du financement des chaînes). Cela peut surprendre celui qui en visionne les épisodes aujourd'hui (2008).

Produits dérivés [modifier]

Film [modifier]

En 1983, Steven Spielberg, John Landis, Joe Dante et George Miller ont rendu hommage à la série en réalisant un film, formé de courts-métrages, du même nom : La Quatrième dimension.

Attraction [modifier]

Une attraction basée sur la série existe depuis 1994 dans les parcs Disneyland :

- A Walt Disney World Resort, au parc Disney's Hollywood Studios (Floride, USA) depuis 1994.

- A Disneyland Resort, au parc Disney's California Adventure (Californie, USA) depuis 2004.

- A Disneyland Resort Paris, au parc Walt Disney Studios (Ouverte depuis le 22 décembre 2007).

L'attraction se nomme "The Twilight Zone Tower of Terror", et est considérée, encore à ce jour, comme un incontournable des Parcs Disney.

Voir aussi [modifier]

Articles connexes [modifier]

Lien externe [modifier]



10/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 326 autres membres