La Cité des Sciences : VIE EXTRATERRESTRE - Partie 1

 

La Cité des Sciences : VIE EXTRATERRESTRE - Partie 1

http://www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/expositions/vie-extraterrestre/dossier-cnes-exobiologie/accueil-dossier-cnes.php

Vie terrestre ! Vie extraterrestre ?

La vie existe-t-elle ailleurs que sur Terre ? Chercher des réponses à cette question semble bien ambitieux... Est-il si facile de donner une définition de la vie ? Sur Terre, déjà, ce n'est pas aussi simple qu'il n'y paraît ; mais en donner une définition universelle semble encore plus ardu. Peut être existe-t-il autant de définitions que de mondes !

Y a-t-il, ou y a-t-il eu, de la vie dans le système solaire ? Comment chercher des indices de vie dans la Voie Lactée ? Et si justement la vie existait sur l'un de ces "nouveaux mondes" que nous découvrons presque chaque semaine, l'Homme saurait-il la détecter ? Saurait-il seulement déterminer si un organisme extraterrestre est inerte ou vivant ?...

A l'occasion de l'arrivée de l'exposition "Seuls dans l'Univers ?" à la Cité des Sciences, le CNES vous propose de voir la vie en bleu comme la Terre, mais aussi, à la lumière des connaissances scientifiques actuelles, à travers toutes les couleurs du spectre qui peuvent exister dans l'Univers.

Seuls dans l'Univers ? Vous, vous en pensez quoi ?

----------------------------------------------------------------

La vie ?...

A vivre, la matière s'est mise...

L'exobiologie a pour objectif ultime la quête de la vie dans l'Univers. L'idée d'une vie au-delà de la Terre est ancrée dans l'imaginaire humain depuis l'Antiquité. Epicure écrivait déjà à Hérodote : "Les mondes sont en nombre infini... On ne saurait démontrer que dans tel monde des germes tels que d'eux se forment les animaux, les plantes et tout le reste de ce qu'on voit, pourraient n'être pas contenus". Dans les années 50, les progrès spectaculaires de la biologie moléculaire permettaient de mettre en évidence l'extraordinaire complexité de la vie. Se développa alors l'idée qu'une telle complexité ne pouvait être, à l'origine, que le résultat d'un concours de circonstances tout à fait exceptionnel. L'idée d'un acte isolé fondateur de la vie a été largement diffusée par Jacques Monod dans Le hasard et la nécessité.

Ce point de vue, qui préconise que le système originel est déjà trop complexe pour qu'il puisse se reproduire, n'est pas celui des exobiologistes. Ces derniers prônent la simplicité, donc le caractère répétitif de l'origine de la vie. D'où leur quête d'un 2ème exemple de vie sur un autre corps céleste, en prenant essentiellement la vie terrestre comme référence.

Extraits du film Les astrobiologistes de Jérôme Scemla, diffusé dans l'émission CosmicConnexion

----------------------------------------------------

La vie ?...

Qu'est-ce que la vie ?

La vie terrestre est apparue il y a environ 4 milliards d'années dans l'eau des océans. Selon Empédocle, des têtes sans jambes, des jambes sans têtes, des bras, des torses, se promenaient autrefois à la surface de la Terre. Un jour, par hasard, tous les éléments nécessaires à la constitution d'un individu complet se rencontrèrent et ainsi s'auto-organisa le premier homme.

En transposant l'image d'Empédocle au niveau des molécules, l'émergence de la vie sur Terre peut être comparée à l'élaboration spontanée d'un échafaudage de molécules capable d'en saisir d'autres pour générer un deuxième échafaudage à son image, produisant ainsi plus de lui-même par lui-même. C'est l'auto-reproduction. Par suite de légères erreurs de montage, des échafaudages plus aptes à se reproduire apparurent et devinrent les espèces dominantes. C'est l'évolution. Auto-reproduction et évolution sont donc les 2 qualités qui caractérisent, a minima, le passage de la matière à la vie.

------------------------------------------------------

La vie ?...

Une apparition soudaine ?

Pendant des millénaires, la vie ne recelait aucun mystère pour l'homme. Elle pouvait apparaître soudainement et de manière répétée sur Terre. La matière inerte pouvait engendrer la matière vivante. Les philosophes grecs ont été les premiers à aborder cette question par une démarche scientifique. A partir d'observations et de raisonnements logiques, ils en déduisaient que la vie était une propriété inhérente de la matière. Les pucerons observés sur des feuilles de bambous émanaient donc des arbres, de même pour les agneaux sortant des calebasses... Ainsi se construisit la théorie de la génération spontanée dont Aristote (384 av J.-C - 322 av J.-C) fut l'un des défenseurs les plus convaincus.

Il y a un peu plus d'un siècle, Louis Pasteur remit en cause cette théorie, en démontrant que l'air contient des micro-organismes susceptibles de tout contaminer, et que des substances stériles peuvent le rester indéfiniment si elles sont maintenues hors du contact avec l'air. Les micro-organismes ne sont pas engendrés spontanément par l'inanimé. Mais la question de l'émergence de la vie à partir du monde chimique reste ouverte.

-----------------------------------------------------------------

La vie ?...

Une ORIGINE PLUS LOINTAINE ?

Parallèlement aux travaux de Pasteur, Richter émet l'hypothèse que la vie est dispersée dans tout l'Univers : des micro-organismes au sein de corps célestes seraient capables d'atteindre la Terre et de s'y développer. Au début du XXème siècle, Arrhénius enrichit cette théorie, dite de la panspermie. Si elle explique partiellement l'origine de la vie sur Terre, elle ne fait en revanche que déplacer le problème dans l'espace et le temps. Quelle est l'origine de ces micro-organismes et comment ont-ils survécu au voyage ?

Je me permets de vous appeler cousins...
Courrier d'une Terrienne aux habitants d'Erraï, dans la constellation de Céphée.
Extraits de l'émission CosmicConnexion


 

En 2006, cette théorie est délaissée par les scientifiques. Ils cherchent dans les origines de la Terre et du système solaire les conditions qui ont assuré le passage de réactions chimiques successives à un ensemble de réactifs et de réactions cycliques qui assurent les fonctions caractéristiques de la vie : la capacité à se multiplier en transférant leur information et à évoluer.

-------------------------------------------------------

La vie ?...

Une vie ailleurs ?

L'étude de la vie terrestre et la recherche de son origine mènent inéluctablement à se poser la question de la vie ailleurs dans l'Univers. Une vie extraterrestre pourrait-elle être similaire à la nôtre ?

L'espace, la Terre, et moi sur la Terre...
Courrier d'un Terrien aux habitants d'Erraï, dans la constellation de Céphée.
Extraits de l'émission CosmicConnexion

Ne voyons pas là le reflet d'une interrogation contemporaine. Déjà, au Ier siècle avant J-C, Lucrèce écrivait : "Si la même force, la même nature subsistent pour pouvoir rassembler en tous lieux ces éléments dans le même ordre qu'ils ont été rassemblés sur notre monde, [...] il y a dans d'autres régions de l'espace d'autres terres que la nôtre et des races d'hommes différentes et d'autres espèces sauvages."

Plus de 20 siècles plus tard, la question de la vie extraterrestre passionne toujours, mais notre réflexion a évolué. Avec le développement des moyens techniques, l'humanité est passée d'une interrogation philosophique à une démarche scientifique.

De l'étude de la vie sur Terre à la recherche d'éventuelles formes de vie dans l'Univers : ce cheminement est celui de l'exobiologie.

------------------------------------------------------------------

La vie ?...

Un VISAGE HUMAIN

L'exobiologie étudie aussi bien les possibilités de vie extraterrestre que l'apparition et l'évolution de la vie terrestre, car comprendre les processus qui se sont déroulés sur Terre est un préalable indispensable à la quête d'une vie extraterrestre.

Comment je vous imagine... Courrier des Terriens aux habitants d'Erraï, dans la constellation de Céphée.
Extraits de l'émission CosmicConnexion

Mais toute la difficulté réside justement dans notre faculté à " oublier " notre Terre, voire à " oublier " l'homme dans le cadre d'une recherche de vie intelligente. Il s'agit de se détacher d'une vision des extraterrestres calquée sur la vie humaine, à l'image des petits hommes verts. Les organismes et créatures que recherchent les exobiologistes pourraient être totalement différents de ce que nous apprend la vie terrestre. Malgré tout, les lois de la physique et de la chimie sont constantes dans l'Univers. Si les scientifiques s'attendent à quelques surprises, ils ne pensent pas remettre en cause les lois fondamentales.

 



24/06/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 327 autres membres