Massive Ordnance Air Blast Bomb

Massive Ordnance Air Blast Bomb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moab.
MOAB testée en 2003.

La GBU-43/B Massive Ordnance Air Blast Bomb (de l'anglais signifiant littéralement « bombe de destruction massive par souffle »), abrégé par le sigle MOAB, est une bombe thermobarique de 9,5 tonnes guidée par GPS et par un gyroscope. Étant donné sa taille, seul un avion de transport peut la larguer (un C-130 jusqu'ici).

Le nom de cet engin est d'inspiration biblique (royaume de Moab). L'acronyme MOAB a un sens militaire (ci-dessus) mais il en existe une version populaire et médiatique, par rétro-acronymie : Mother Of All Bombs, « la mère de toutes les bombes ».

En septembre 2007, la Russie a testé le « Père de toutes les bombes », bombe présentée comme quatre fois plus puissante[1].

Sommaire

[masquer]

Historique[modifier]

Elle a été testée pour la première fois le 12 mars 2003[2].

Elle fut construite dans l'usine McAlester Army Ammunition Plant à 17 exemplaires.

Elle est dérivée de la Daisy Cutter (BLU-82/B), une bombe d'environ 7 tonnes utilisant un mélange nitraté, et développée au départ pour dégager des aires d'atterrissage dans la jungle pour les hélicoptères, par le seul souffle de son explosion (d'où le surnom de Daisy Cutter, en français « faucheuse de marguerites », donné par des GIs à cette bombe), et utilisée plus tard pendant la guerre du Golfe pour détruire des champs de mines, et en Afghanistan[réf. nécessaire].

Sa formidable capacité de destruction l'a fait surnommer par la presse « la bombe atomique du pauvre »[3].

Notes et références[modifier]

  1. (fr) « Moscou a testé une bombe à effet de souffle, la plus puissante du monde », dans Le Monde, 12 septembre 2007 [texte intégral [archive]] .
  2. (en) Barbara Starr, « U.S. tests massive bomb [archive] », CNN, 12 mars 2003.
  3. http://www.gazette.de/Archiv/Gazette-Februar2002/Daisycutter.html [archive]

Annexes[modifier]

Sur les autres projets Wikimédia :

Liens externes[modifier]



11/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 256 autres membres