Tourisme spatial

Tourisme spatial

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le tourisme spatial est le tourisme qui concerne l'espace. Il est apparu au début du XXIe siècle, et est bien sûr réservé aux personnes particulièrement fortunées.

Sommaire

[masquer]

Vols spatiaux [modifier]

Space Adventures [modifier]

Actuellement, la seule entreprise fournissant un tel service est Space Adventures, qui détient un contrat d'exclusivité pour quatre lancements jusqu'en 2007 avec l'Agence spatiale fédérale russe (FKA). Le prix d'un séjour est estimé en 2006 à 20 millions de dollars (15 millions d'euros).

Partis avec Space Adventures, il y a, à ce jour (avril 2007) cinq touristes de l'espace :

Le 10 octobre 2005, Alexeï Krasnov de la FKA, a déclaré que Daisuke Enomoto, un entrepreneur japonais de 34 ans avait été pressenti pour être le quatrième touriste de l'espace et partir le 14 septembre 2006. Mais suite à des examens médicaux non concluants, il est écarté du programme le 21 août 2006.

Virgin Galactic [modifier]

La société Virgin Galactic de Richard Branson, créée en 2004 propose quant à elle un vol parabolique à plus de 100 km d'altitude à partir de 2008, à bord d'avions spatiaux de type SpaceShipTwo (de l'entreprise Scaled Composites), pouvant emporter 7 passagers payant dans un premier temps 200 000 dollars la place. Le prix devrait baisser vers les 30 000 à 40 000 dollars si le succès est au rendez-vous.

EADS Astrium [modifier]

La société EADS Astrium a dévoilé le 13 juin 2007 son projet de tourisme spatial[4]. Le premier vol pourrait avoir lieu en 2012, si le projet débute comme prévu avant 2008. Un avion-fusée conçu par Astrium permettra à quatre passagers d'atteindre une altitude de plus de 100 km, pour un coût se situant entre 150 000 et 200 000 euros par personne. La durée du vol sera d'environ une heure et demie.

Hôtels spatiaux [modifier]

A la fin des années 1990, plusieurs entreprises se sont amusées avec l'idée de créer des hôtels placés en orbite terrestre utilisant le réservoir principal de la Navette spatiale américaine, ou des structures gonflables. Mais aucune de ces idées n'a dépassé l'étude de faisabilité.

Plus récemment, l'homme d'affaire Robert Bigelow, magnat des hôtels Budget Inn, a acquis les plans d'un habitat spatial gonflable issus d'un programme abandonné de la NASA, Transhab. Son entreprise, Bigelow Aerospace, a lancé un premier prototype à échelle réduite d'hôtel orbital, Genesis, en juillet 2006.

D'autres entreprises sont également intéressées par la construction d'hôtels spatiaux. Le PDG de Virgin, Richard Branson, espère voir la construction d'un tel hôtel durant sa vie [5].

Voir aussi [modifier]

Liens externes [modifier]

Notes et références [modifier]



16/09/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 326 autres membres