L’angleterre va publier ses X-Files - NICK POPE, leur Spécialiste officiel des OVNI à Londres

 

http://www.buzzibuzz.com/fr/index.php/Infos-generales/NICK-POPE-SPECIALISTE-DES-OVNI-A-LONDRES-A-PARIS.html

 

L'angleterre va publier ses X-Files


Nicholas Pope (1965) Ancien Spécialiste OVNI du Ministère de la Défense

Les enquêtes sur les observations d'OVNIs réalisées par une branche secrète du MoD vont être prochainement révélées et les officiels britanniques sont déjà submergés de requêtes.

Sans prévenir, l'OVNI de couleur orange fonçait dans leur direction. L'équipage du bombardier RAF Vulcan décroche violemment et envoi par radio qu'il est en train d'être poursuivi au dessus de l'atlantique par un gros objet inconnu. L'incident a été classifié comme observation d'OVNI et les détails ont été classifiés.

Maintenant, 30 ans après, cette rencontre extraordinaire figure parmi les milliers de cas similaires anciennement secrets contenus dans les 'X-Files' du gouvernement que celui-ci s'apprète à rendre public.

Les cas, dont un grand nombre provient d'une branche du renseignement peu connue du ministère de la défense dédiée aux enquêtes sur les OVNIs, seront publiés par le MoD pour contrer ce que les officiels nomment "le labyrinthe de rumeurs et de spéculations mal informées" qui entourent Whitehall et son implication alléguée dans le domaine des OVNIs.

L'ouverture au public des archives du MoD donnera accès à des travaux jusqu'alors classifiés de la branche DI55 du MoD, dont la mission consiste à investiguer les rapports d'observations d'OVNIs et dont l'existence était jusqu'à récemment niée par le gouvernement. La publication d'environ 7000 rapports d'investigation d'observations d'OVNIs - chaque incident rapporté au cours des 30 dernières années - débutera au printemps prochain.

La décision de cette ouverture au public du catalogue de cas d'OVNIs de Whitehall a été prise le mois dernier après que le Directorate of Air Space Policy, l'agence gouvernementale responsable du filtrage des rapports sensibles a donné sa permission pour la plus grande déclassification de documents de toute l'histoire du MoD. Maintenant le gouvernement craint les conséquences de demandes trop élevées et le type de crash qui a touché le site du CNES en mars 2007 lorsque celui-ci publiait ses dossiers OVNI. Il est à supposer que les experts en technologies informatiques du gouvernement ont prévu un plan pour éviter que ce scénario se répète lorsque les dossiers OVNI britanniques seront rendus public.

Parmi le premier groupe de cas publiés se trouveront les dossiers officiels du gouvernement concernant le célèbre incident de Rendelsham, aussi appelé le "Roswell britannique" après qu'une soucoupe volante se serait écrasée dans le désert du Nouveau-Mexique il y a 60 ans. Lors d'une nuit brumeuse en 1980, plusieurs témoins ont rapporté avoir observé un OVNI atterrir dans la forêt de Rendelsham, dans le Suffolk. Les rapports font état de marquages similaires aux hiéroglyphes égyptiens et de créatures extraterrestres émergeant du vaisseau. Bien qu'un homme ait par la suite confirmé avoir monté un canular, les dossiers révélés par le MoD permettent d'éclaircir le point controversé concernant le fait que des radiations ont été détectées sur le site après l'observation.

Un autre cas étudié par la branche DI55 du renseignement - la version britannique des Men In Black - fait état d'une série de rapports envoyés à RAF Scampton dans le Lincolnshire par l'équipage d'un bombardier Vulcan en exercice au dessus de la baie de Biscay le matin du 26 Mai 1977. Selon les documents qu'a pu voir l'Observer, cinq hommes d'équipage, parmi lesquels le capitaine, le co-pilote et les navigateurs, ont observé "un objet" approcher de leur avion à 43 000 pieds au dessus de l'Atlantique. Le mystérieux engin a semblé tourner et suivre leur trajet pendant une distance de 4 miles.

Initialement, l'équipage a rapporté que l'objet ressemblait à des lumières d'atterrissage "avec un long faisceau de lumière au-devant" mais lorsqu'il a tourné vers eux les lumières se sont soudain éteintes laissant un halo orange diffus avec un point vert fluorescent dans le coin inférieur gauche. Puis, selon les signaux renvoyés à Scampton, l'équipage a remarqué un mystérieux objet "partant du milieu du halo vers l'ouest… grimpant à très haute vitesse à un angle de 45 degrés."

Le navigateur du Vulcan a enregistré des interférences sur ses écrans radars provenant de la direction de l'OVNI qui ont continuées pendant 45 minutes alors que l'avion regagnait la Grande-Bretagne. Après le retour de l'équipage, le film issu de la caméra radar de l'avion a été examinée par les experts de la RAF. Ils ont trouvé une "réponse forte" depuis la direction de l'observation. L'OVNI a été enregistré comme "une ombre allongée" d'un objet "de grande taille" voyageant à une altitude similaire à celle du Vulcan. Un rapport envoyé au MoD le même jour mentionne que l'équipage "a été incapable d'offrir une explication logique de l'observation".



Bien que la révélation complète des dossiers OVNI britannique soit annoncée, il est probable que des questions subsisteront. Est-ce bien la totalité des informations qui sera révélée au public? Malgré l'enquête du DI55 sur l'observation du Vulcan, il n'y a aucun détail dans le dossier indiquant ce qui a été trouvé et ce qu'est devenu le film du radar.

Selon certains experts, ces révélations visent plutôt à accréditer les théories selon lesquelles ces incidents impliquant des OVNIs sont, plutôt que des visites extraterrestres, des activités militaires comme des lancements de missiles, des tests de prototypes secrets ou d'autres activités ayant eu lieu durant la guerre froide.

Selon David Clarke, conférencier en journalisme à la Sheffield Hallam University et auteur de Flying Saucerers: A Social History of UFOlogy : "Il se passait définitivement quelque chose, mais ces dossiers montrent vraiment que le gouvernement ne savait pas non plus. Ces publications seront une source de déception pour certains, d'embaras pour d'autres."

Le théoriciens du complot qui pensent que les divers gouvernements du monde cachent des secrets au sujet de la réalité des extraterrestres verront ce nouvel effort du MoD comme une opération de désinformation et continueront leur campagne pour la vérité, alors qu'officiellement la vérité sera désormais accessible à tous.

Selon l'ufologue Joe McGonable : "Il y aura toujours un noyau dur de personnes qui penseront que ces dossiers ont été préparés avant d'être rendus publics et qu'il existe un département secret au sein de l'armée qui a des dossiers différents, qui eux n'ont pas été rendus publics."

Les OVNIs restent le principal sujet de demandes de Freedom of Information et la publication prochaine va certainement générer une réponse massive du public lorsque ces dossiers seront placés dans les archives nationales. Clarke, qui a rempli des centaines de demandes FoI, a récemment découvert que le gouvernement projetait de détruire 24 dossiers crées par le DI55 à cause d'une contamination par l'amiante.

Non seulement les dossiers OVNI étaient pollués, mais un total de 63 000 dossiers représentant entre 6 et 12 millions de pages - classifiées secret pour la plupart - étaient destinées au même sort. Ayant admis à Clarke avoir connaissance du problème, le MoD a opté pour la mise en place d'un projet de 3 millions de Livres ayant pour but de scanner les pages avant leur destruction. La copie des 24 dossiers contaminés appartenant au DI55 a été complétée l'année dernière, seuls les noms des officiels présents dans ces documents seront supprimés.

Bien que le gouvernement reste réticent à discuter de ses enquêtes et travaux sur les OVNIs, il est de notoriété publique que le DI55 a été sur la trace des OVNIs depuis les années 60. Les experts admettent qu'ils travaillent en collaboration avec le MI5, le MI6 et le GCHQ pour la collecte et l'analyse de menaces potentielles sur le pays.

La décision du gouvernement britannique d'ouvrir ses dossiers OVNI pourrait conduire le gouvernement US à suivre la même ligne. Un groupe d'anciens pilotes et d'officiels du gouvernement ont récemment demandé au Pentagone de re-ouvrir les enquêtes officielles sur les observations d'OVNIs.

article : Mark Townsend

traduction française : mike/ufofu.org

source : Guardian Unlimited

http://www.ufofu.org/blog/2008/01/10/la-verite-est-ici-langleterre-va-publier-ses-x-files/#comments

Dernière édition par Benzemas le Mar 25 Mar 2008, 22:27, édité 1 fois

---------------------------------------------------------------------------

NICK POPE, Spécialiste des OVNI à Londres - à Paris

Infos générales
13-08-2006

Nick Pope a dirigé de 1991 à 1993, le département 2A de l'Air Staff, au Ministère de la Défense Britannique, service qu'on a l'habitude d'appeler « le bureau des ovnis » et ce pour enquêter sur toutes les observations qui lui étaient signalées. Ces apparitions d'objets volants non identifiés – OVNI -  ont principalement pour origine, les divers départements militaires, la Royal Air Force, les stations radars, ce qui leurs assurent le plus grand sérieux.

  Nick Pope

Nick Pope, actuellement « Senior Executive Officer » au sein du Ministère de la Défense Britannique, ce qui correspond au grade militaire de lieutenant Colonel, est bien placé pour parler du phénomène Ovni et de la position de la Grande Bretagne face à ce dossier.  C'est, pour la première fois en France, à Paris, la ville qu'il a choisi pour donner une conférence au cours de laquelle il a l'intention de révéler quelques informations « top secrètes » sur le dossier brûlant des ovni, dans son pays.

 

Sceptique, lors de sa prise de fonction dans ce service, quant à la réalité de ce phénomène, il a rapidement changé d'avis lorsqu'il a été amené à enquêter sur des observations de premières importances qui résistaient à toutes ses tentatives d'explication.

 

Au cours de sa carrière, il a été profondément marqué par l'observation qui s'est déroulée à Rendlesham, qui présente tous les caractères souhaités quant à son authenticité. L'affaire s'est déroulée durant les nuits du 26 au 29 décembre 1980. Un groupe de soldats américains, de la très célèbre base de Bentwaters dans le Suffolk (Base américaine sur le sol britannique qui a un rôle important dans les lignes de défense de l'OTAN), ont observé et suivi un engin qui se déplaçait à travers la foret de Rendlesham - Grande Bretagne - . Selon la description faite par ces soldats, l'engin semblait jouer à cache cache avec eux et même les survolait ! L'objet s'est posé à terre, dans une clairière, ce qui a permis aux militaires témoins d'en faire un dessin et une description précise. Des traces au sol ont été relevées. Ce phénomène a été observé à trois reprises, durant trois nuit consécutives. Au cours de la dernière nuit ou l'engin est apparu, un officier s'est rendu sur place avec un compteur geiger. Les résultats ont été précieusement enregistrés et un spécialiste les a analysé. Il a déclaré que ces relevés étaient 10 fois supérieurs à la normale ! Le radariste de Watton a vu quant à lui sur son écran, pendant trois ou quatre tours du faisceau, un « blip », juste à l'endroit où les militaires de Bentwaters étaient en train d'observer cet ovni dans le ciel.

 

Ce cas est classé, au Ministère de la Défense Britannique, dans la catégorie des observations de haute fiabilité et n'est toujours pas expliqué. Ce dossier, prouve à lui seul, que les OVNI sont bien présent en Angleterre, comme c'est le cas dans tous les états de notre planète.

 

Nick Pope est un spécialiste reconnu du dossier « ovni » en Grande Bretagne. Il compte évoquer lors de sa conférence à Paris, plusieurs enquêtes encore inconnues en France, qu'il a menée sur le terrain, dans le cadre de ses fonctions, sur des apparitions de phénomènes aériens non identifiés en Grande-Bretagne.

 

 Comment participer à cette conférence - débat qui aura lieu le Mardi 6 Mars 2007 en soirée à Paris : En vous rendant sur le site : http://www.les-repas-ufologiques.com ou vous trouverez une importante documentation sur Nick Pope et sur ce qui se passe sur le dossier 'OVNI en Grande Bretagne. Vous pouvez également contacter Les Repas Ufologiques Parisiens au 01 69 31 04 90.

------------------------------------------------------------------------------

LE SITE OFFICIEL de NICK POPE

http://www.nickpope.net/photo.htm

If you have any questions or comments on the contents of the site, or you would like further information, then please contact me at:

Contact@NickPope.net

 

You may experience problems with the above email address, due to temporary technical difficulties. If you do, please use the email address below:

Nick@PopeMOD.freeserve.co.uk

 

Selected Articles by Nick Pope


 

Project Condign

Alien Abduction and Hypnosis

UFOs - Conspiracy or Indifference 

Intruders Foundation

UFO Hotspots

UFOs - An Official History

UFOs - An Official History - Part 2

Operation Lightning Strike Interview

Operation Thunder Child Concept

 

The Cosford Incident

The Real X-Files

Rendlesham Forest

Rendlesham Forest Incident

Rendlesham Forest UFO Incident

Rendlesham Forest - MOD Article

UFOs and the New Age Symposium

Ufology for the New Millennium

 

Biography Nick POPE


 

Nick Pope used to run the British Government's UFO project at the Ministry of Defence.  Initially sceptical, his research and investigation into the UFO phenomenon and access to formerly classified government files on the subject soon convinced him that the phenomenon raised important defence and national security issues, especially when the witnesses were military pilots or where UFOs were tracked on radar.  

Nick also looked into other mysteries such as alien abductions, crop circles and ghosts.  He now continues his research in a private capacity and is recognised as a leading authority on UFOs and the unexplained.  He does extensive media work, lectures all around the world and has acted as consultant on numerous television documentaries.

------------------------------------------------------------------------------

"Nick" Pope naît en 1965. Il vit à Londres (Angleterre). Après ses études, il occupe divers emplois temporaires avec de rejoindre le MoD en 1985. A été au coeur de la recherche sur les OVNI pendant 4 ans, de 1991 à 1994, a fait sensation en déclarant :"Je crois aux extraterrestres", et en publiant un livre "Open Skies, Closed Minds", ( Ciel ouvert, esprits fermés ). Il a eu accès à des informations top-secrètes et les nombreux cas d'observations sans explications rationnelles dont il a eu connaissance l'ont convaincu. Ses supérieurs hiérarchiques étaient furieux mais M. Nick Pope ne s'est pas rétracté.

 

Mod (1985-2006).

 

 

Au MoD, Pope a le rang d'Executive Officer. Il travaille un moment dans le cadre de la Guerre du Golfe.

Projet ovni (1991-1994) Puis, en 1991, un poste se libère au département 2A de l'Air Staff (que l'on surnommera "service des ovnis") pour enquêter sur des observations d'ovnis signalées au département. Un de ses anciens supérieurs qui y travaille lui propose alors d'occuper ce poste. A la fois intéressé par ce sujet excitant et content de quitter son poste actuel, Pope accepte Interview de Pope, UFO Magazine (UK), 5 mai 1996.


Jusqu'en 1994, alors que ses prédécesseurs à ce poste limitaient leur tâche à déterminer si tel ou tel objet non identifié représentait une menace pour la sécurité nationale, Pope étudie les ovnis plus en profondeur. Initialement sceptique, ses conclusions vont en faveur de l'HET, bien que pensant qu'une petite partie seulement des ovnis avérés représente effectivement des vaisseaux extraterrestres.

 

De par sa position privilégié, et bien qu'il ait intégré le MoD après l'événement, Pope a bien sûr été largement interrogé sur l'affaire de Bentwaters / Rendlesham Forest de 1980. A ce sujet il déclare :

 

Un groupe de soldats américains, dans une base de première importance du Suffolk, ont vu et suivi un appareil qui se déplaçait à travers la forêt de Rendlesham. On aurait dit que l'engin jouait à cache-cache avec eux. A un moment donné, il était au-dessus de leurs têtes. Et tout cela pendant 3 nuits. La 3ème nuit, un officier équipé d'un compteur Geiger s'est rendu sur place. J'ai montré les résultats de ses relevés à un spécialiste ; celui-ci m'a affirmé qu'ils étaient 10 fois supérieurs à la normale. Il ne pouvait se l'expliquer.

 

Au sujet du rapport soumis par le colonel Halt sur l'affaire, il déclare :

 

Ma meilleure estimation de ce qui est arrivé ensuite est - absolument rien ! Le rapport a été écrit le 13 janvier et quand il est arrivé à Whitehall, quel que soit la personne qui en était chargée, elle n'a pas eu la plus petite idée de quoi en faire ; elle y a probablement jeté un oeil et a dit : Qu'est-ce que je suis censé faire ? J'ai bien peur de dire que cela a simplement fini dans un dossier.

 

Pope continue à travailler le MoD, en tant que Higher Executive Officer, l'équivalent du grade de Major dans l'armée. Parallèlement, il écrit une chronique mensuelle sur le sujet des ovnis et enlèvements.

En 2006 Pope décide de quitte le MoD, ce qu'il fait officiellement le 31 octobre.

 

Auteur de :

Open Skies, Closed Minds sur les ovnis (Simon & Schuster, UK) (The Overlook Press, US) ;
The Uninvited: An Expose of the Alien Abduction Phenomenon. Londres: Simon & Schuster, 1997 - Sur les enlèvements extraterrestres.
The Overlook Press, US.
"The official who wants to believe", MoD, 13 mars 2006
Britain's Real Life 'X' Files 'Spooky'

http://www.rr0.org/personne/p/PopeNicholas/index.html

 

 

 

 

 



18/04/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 327 autres membres