Genres de science-fiction

 

Genres de science-fiction

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cet article fait partie de la série
Science-fiction
La SF à l’écran
autre-A-B-C-D-E-F-G
H-I-J-K-L-M
N-O-P-Q-R-S-T
U-V-W-X-Y-Z
Le monde de la SF
Auteurs - BD de SF
Fandom - Prix littéraires
Thèmes et genres
Catégorie:science-fiction

Sommaire

[masquer]

Les différents genres [modifier]

Il existe bien sûr d'autres sous-genres de la science-fiction, des œuvres où l'histoire se passe dans l'espace, dans un monde futuriste... On peut notamment citer

  • Le cyberpunk : dépeint l'humanité plongée dans le chaos social suite à un progrès technologique et/ou politico-économique néfaste.
Le préfixe cyber signifie « cybernétique » et renvoit à l'amélioration des performances humaines en remplaçant des organes par des appareils robotisés, et le suffixe punk renvoie à une société violente et décadente ; dans la plupart des œuvres, on retrouve une ou plusieurs des trois hypothèses suivantes :
  • l'idée d'une société où les États n'ont plus de pouvoir et où la vie des gens n'est régie plus que par des multinationales qui fournissent emploi, sécurité sociale, protection et logement ; ce contexte est l'occasion d'affrontements (guerre économique, espionnage industriel, mais aussi attaques armées) entre multinationales, avec tentatives d'infiltration et d'exfiltration ;
  • l'idée d'une manipulation du vivant, plus particulièrement d'un croisement entre l'homme et la machine (clonage, greffe d'organes artificiels plus performants, puces implantées sous la peau ou dans le cerveau, etc.) ;
  • l'idée d'une extrapolation du "virtuel" : on peut se brancher le cerveau sur la Matrice (réseau mondial d'ordinateurs, équivalent d'Internet imaginé par les auteurs de cyberpunk dès les années 1980) au moyen d'une console, etc.

La « hard science fiction » [modifier]

La hard science-fiction (dite aussi hard SF, SF dure, ou hard science) est un genre de la science-fiction où les technologies décrites, l'état de la société voire l'évolution historique ne sont pas en contradiction avec l'état actuel (lors de la publication) des connaissances scientifiques. Il s'agit en quelque sorte du versant littéraire des sciences spéculatives.

La hard SF est caractérisée par un intérêt pour les détails scientifiques et techniques. La plupart du temps, les auteurs de hard SF donnent la préférence à l'exploration de phénomènes astronomiques ou physiques plutôt qu'à la psychologie des personnages. Cependant, les découvertes récentes de la neurobiologie ont permis à des auteurs comme Greg Egan d'ouvrir la psychologie aux conjectures scientifiques. De la même manière, Donald Kingsbury, par exemple, se prête à des expérimentations dans le domaine des sciences sociales avec Parade nuptiale et des auteurs tels que Kim Stanley Robinson et sa Trilogie de Mars, associent à la fois la prospective dans les domaines technologiques avec les spéculations sur l'évolution de la structure sociale et politique des sociétés humaines lorsqu'elles iront coloniser l'espace.

Article détaillé : hard science-fiction.

La « fiction spéculative » [modifier]

La fiction spéculative s'occupe davantage de thèmes philosophiques, psychologiques, politiques ou sociétaux. L'aspect technique, les évolutions technologiques ne sont pas au centre de l'histoire et constituent plutôt un cadre pour l'action.

Frank Herbert offre un exemple de la soft SF avec sa série Dune où son univers est technologiquement avancé mais où la société connaît encore une structure féodale. Le rôle de la classe dominante, les questions de responsabilité et d'éthique sont une des facettes importantes de la série.

Dans son cycle des robots, Isaac Asimov se sert de la haine d'une partie de l'humanité envers les robots pour traiter du racisme ; en introduisant par ailleurs les trois « lois de la robotique », il pose le débat du progrès scientifique et de l'éthique. John Brunner dans Tous à Zanzibar (Stand on Zanzibar, 1968), Aldous Huxley dans Le Meilleur des mondes (Brave New World, 1931), George Orwell dans 1984 (publié en 1949), Andrew Niccol dans son film Bienvenue à Gattaca (Gattaca, 1997), nombreux sont les auteurs et réalisateurs à poser des questions d'éthique et de société.

La fiction spéculative explore donc en particulier les réactions des sociétés et des individus aux problèmes posés par un phénomène naturel ou des développements technologiques mais la technologie n'y est pas une fin en soi, elle est seulement un moyen pour accéder à une fin possible.

Voir aussi [modifier]

Genres de science-fiction
Dystopie - Cyberpunk - Hard science-fiction - Planet opera - Postcyberpunk - Post-apocalyptique - Réalisme fantastique - Space fantasy - Space opera - Steampunk - Techno-thriller - Uchronie - Univers parallèle




09/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 258 autres membres