VIDEO, Militaires français : Les EXTRATERRESTRES sont LA

 

VIDEO, Militaires français : Les EXTRATERRESTRES sont LA

 

Voici une émission faite en France par l'émission PIECE à CONVICTION sur la Chaine FR3 qui est l'une des meilleures émissions françaises en dossiers d'enquêtes et spécialisées dans les investigations, qui est animée par une des plus grandes journalistes françaises, et qui présente un pilote d'avion militaire qui a assisté avec un autre pilote à l'approche d'un OVNI en forme de cigare équipé de hublot. Les deux avions vont décoller 3 fois dans la nuit et vont être approchés 3 fois par le même OVNI. A chaque fois ils vont essayer de pourchasser l'OVNI et celui-ci va s'échapper à chaque fois à une vitesse et une accélération fantastique.

Et puis après une étude fracassante faite par les militaires français.

Voici une étude faite par le GEIPAN qui dépend du CNES (Centre National d'Etudes Spatiales) et qui est chargée par le Gouvernement français d'étudier les OVNI (Geipan qui est critiqué par la Zététique française), et qui montre le témoignage d'un pilote militaire français qui est pourchassé par un OVNI. Le pilote est paniqué.

Les militaires disent dans le rapport :

L'hypothèse extraterrestre est de loin la meilleure hypothèse scientifique ; elle n'est

certes pas prouvée de façon catégorique, mais il existe en sa faveur de fortes présomptions, et si elle est exacte, elle est grosse de conséquences.

La zététique française a appelé son forum sur les OVNI " OVNI et enlèvements imaginaires ", qui associe dans la même phrase le mot OVNI et le mot imaginaire ;

La même Zététique française m'a interdit de son forum à vie pour leur avoir envoyé un message lui expliquant que son titre de forum prêtait à confusion avec le mot OVNI.

Je suis prêt à faire une expérience avec vous : je repose le même message, et celui n'arrivera jamais sur le forum de la Zététique.

TOUS les faits relatés dans ce message sont VRAIS, et j'engage mon honneur à ce que cela le soit.

 

Emissions Mystères FR3 -Partie 4

//www.dailymotion.com/search/ovni/video/x2txl2_mysteres-sur-la-planete-parte-4_extreme

 

Etude sur le militaire pourchassé par l'OVNI : voie page 18 du rapport COMETA

//www.cnes-geipan.fr/documents/Cometa.pdf

Le rapport COMETA a été fait par les militaires français qui soupçonnent l'existence des extraterrestres.

Le rapport COMETA a été remis au Président de la République française et au Premier Ministre.

Suite à ce rapport, la Zététique Française a émis des critiques. Puis des pressions ont été faite sur le CNES et le budget du Geipan a été divisé par 10.

Le Geipan ne peut plus faire de travaux d'enquêtes par manque de personnel.

Les Ufologues français sont entrain de couper progressivement leur coopération avec le Geipan car ils n'ont plus confiance dans la nouvelle équipe, et sont entrain de préparer l'installation d'une structure chargée de receuillir eux-mêmes les observations d'OVNI, et les scientifiques Ufologues, dont je fait partie sont entrain d'étudier des systèmes de détection d'OVNI utilisant de la haute technologie et des technologies optiques spectrométriques pour étudier la composition chimique des OVNI.

Le rapport fait 133 pages d'analyse et je vous conseille vivement de le lire, car il est dit dans le rapport :

Je vois liste après dans ce message leur révélations fracassantes :

Les militaires français dénoncent la manipulation effectuée par les militaires américains qui cachent leurs études au Public et demande au Public mondial de faire pression sur les USA pour divulguer les secrets.

Il est dit dans le rapport des militaires français :

Finalement, pourquoi le secret ?

Nous ignorons actuellement l'ampleur des connaissances que les militaires américains ont tirées de l'ensemble des études qu'ils ont menées sur le sujet, que ce soit à partir d' observations, ou même, comme cela a été parfois écrit, de matériels qui auraient pu être récupérés.

Quoi qu'il en soit, il est clair que le Pentagone a eu, et a probablement toujours, le plus grand intérêt à cacher, du mieux possible, toutes ces recherches, qui peuvent, à terme, amener les Etats-Unis à tenir une position de large suprématie vis-à-vis d'adversaires terrestres, tout en les dotant d'une capacité de riposte non négligeable contre une éventuelle menace venant de l'espace.

Dans ce cadre, il leur est impossible de divulguer les sources de ces recherches et les buts

poursuivis, car cela pourrait orienter immédiatement les concurrents éventuels vers les pistes les plus intéressantes. Le camouflage et la désinformation (tant active que passive) resteraient toujours, dans cette hypothèse, une nécessité absolue.

Ainsi, il paraîtrait naturel que, dans l'esprit des chefs militaires américains, le secret doive

être gardé le plus longtemps possible.

Seule une pression croissante de l'opinion publique, éventuellement soutenue par des

résultats de chercheurs indépendants, des divulgations plus ou moins calculées ou encore un accroissement brutal des manifestations d'OVNI, pourraient, peut-être, amener les dirigeants et les responsables américains à modifier leur attitude.

Il ne semble pas que l'on en soit déjà là

Les militaires disent dans le rapport :

2.2.2 Cependant, pour les dirigeants politiques comme pour les scientifiques, s'intéresser

officiellement aux OVNI et aux extraterrestres c'est d'abord risquer le ridicule face à des

commentateurs et à des médias qui manient régulièrement l'omission, l'ironie destructrice et même le mensonge.

Les militaires disent dans le rapport :

Le Secrétaire général Gorbatchev a, de son côté, révélé que, lors d'une discussion privée

au cours de la conférence au sommet de 1985, le Président Ronald Reagan lui aurait dit que si la Terre devait faire face à une invasion par des extraterrestres, les Etats-Unis et l'Union Soviétique joindraient leurs forces pour repousser cette invasion.

Les militaires disent dans le rapport :

Il est clair que, dans l'hypothèse où seraient prouvées l'existence et l'origine extraterrestre

des OVNI, non seulement la position d'autorités intellectuelles, mais tout simplement, la

position sociale des élites scientifiques risquerait d'être fortement compromise. C'est d'ailleurs ce qui s'est passé chaque fois que des groupes ou des nations se sont trouvés au contact d'une civilisation humaine plus développée, à l'exception notable du Japon de l'ère Meiji sur laquelle il conviendrait de se pencher.

Les militaires disent dans le rapport :

L'idée domine pratiquement tous les esprits que l'homme est maître de la Terre et, par

extension, de son voisinage cosmique immédiat, qu'il est le meilleur de ce qu'a pu produire la nature dans ce petit coin de la galaxie, et qu'il demeure l'unique conducteur de son destin.

Divers philosophes américains ont donné à ce concept le qualificatif d'''Humanisme

Anthropocentrique".

Les militaires disent dans le rapport :

Les allusions les plus connues, à l'existence éventuelle d'extraterrestres et aux dangers

qu'ils représenteraient, proviennent du général Mac Arthur et du Président Reagan.

Les militaires disent dans le rapport :

Alors qu'une majorité d'Américains semble acquise à l'idée de l'existence d'intelligences

extraterrestres, une très forte résistance demeure, dans les milieux scientifiques, parmi les

dirigeants et dans la plupart des médias, à l'idée que ces entités, quelles qu'elles soient, aient pu visiter ou continuent à visiter notre planète et à parcourir notre Système Solaire.

L'idée est tournée en ridicule par beaucoup de médias. Parallèlement, dans cet esprit, la

plupart des hommes politiques, et la grande majorité des membres de l'intelligentsia, déclarent que l'humanité a mieux à faire qu'à poursuivre de telles chimères.

Les militaires disent dans le rapport :

5) La désinformation amplifiante sur les OVNI

Elle a probablement été mise en oeuvre très tôt; les prétendus contacts d'Adamski avec un

Vénusien en 1952 en relèvent sans doute.

4) La désinformation réductrice sur les OVNI

L'Air Force l'a pratiquée dès le début, comme l'a révélé l'astronome Hynek, son consultant de 1948 à 1966, qui décrit de quelle façon il a aidé à banaliser de nombreux cas en leur donnant des interprétations astronomiques non justifiées.

La politique de désinformation a été renforcée à la suite des recommandations d'un comité

"scientifique" réuni par la CIA en décembre 1952, le comité Robertson, invitant à "dépouiller le phénomène OVNI de son aura de mystère". Le même comité a recommandé de "surveiller" les mouvements ufologiques, qui ont été infiltrés, par la CIA notamment.

Les militaires disent dans le rapport :

En France, le sociologue Pierre Lagrange, apparaît comme une victime de cette

désinformation réductrice. Après s'être efforcé de faire la part des choses sur le rapport de

l'Air Force et les publications de Karl Pflock, il conclut :

"Un peu de psychologie pour finir. Pourquoi beaucoup ne croient-ils pas à la soucoupe de Roswell comme ils croient aux ballons Mogul ou aux V2? Parce qu'elle leur rappelle trop la science-fiction populaire. Comme le souligne Bertrand Meheust, le thème de l'engin martien qui a l'exquise politesse de venir s'écraser à proximité d'une base militaire relève de l'imaginaire technologique du début du siècle, tout comme le détail sur les matériaux ultralégers et ultra-résistants qui ont servi à sa fabrication. " (revue Ovniprésence février 1995).

Les militaires disent dans le rapport :

3) Roswell et la désinformation

Les disparitions d'archives et les tentatives maladroites d'explication de l'armée de l'air

montrent que les militaires américains cachent quelque chose d'important survenu à Roswell en juillet 1947, de même qu'ils ont caché leurs expériences sur des êtres humains relatives aux effets du plutonium. L'hypothèse d'un vaisseau extraterrestre, qui s'appuie sur des témoignages de qualité, ne peut être écartée.

Les militaires disent dans le rapport :

Eté et automne 1995 - Un film sur l'autopsie d'un prétendu "cadavre humanoïde à Roswell", en 1947, est projeté par environ 30 télévisions dans le monde. Son authenticité est douteuse, mais surtout rien dans le film ne prouve que le cadavre ait la moindre relation avec l'incident de Roswell. L'amalgame est pourtant fait dans une grande partie de la presse écrite et télévisée, ridiculisant ainsi l'affaire de Roswell. Les conclusions du GAO et les vidéos des principaux témoins, présentés par TF1, passent inaperçus, noyés au milieu du film de l'autopsie.

Les militaires disent dans le rapport :

1978 - Le lieutenant-colonel Marcel (ER), "intelligence officer" de la base en 1947, qui a

récupéré les débris, déclare à la télévision que ceux-ci étaient sûrement d'origine extraterrestre (vidéo). Les débris que le général Ramey a montré aux journalistes ne sont pas ceux que Marcel lui a apporté de Roswell.

Les militaires disent dans le rapport :

C'est globalement la thèse réductrice sur les OVNI dite des "sociopsychologues" français. Elle peut se réfuter ainsi : la science-fiction populaire décrivait au début du siècle des rayons lumineux capables de tuer ou de guérir. Les lasers militaires ou médicaux n'en existent pas moins aujourd'hui.

Les militaires disent dans le rapport :

Le résultat de deux études indépendantes effectuées par des astronomes professionnels, auprès de leurs collègues, est assez différent : Hynek, dans les années 50, a interrogé infonnellement une quarantaine d'astronomes, dont un peu plus de 10% avaient effectivement observé des phénomènes inexpliqués. Parmi ces derniers, Hynek cite le professeur La Paz, directeur de l'Institut de Météorisme de l'université du Nouveau-Mexique, et Clyde Tombaugh, le découvreur de la planète Pluton, décédé en 1997. Sturrock, dans les années 70, a envoyé un questionnaire détaillé aux 2.611 membres de l'Association Astronomique Américaine, en leur garantissant l'anonymat ; la moitié ont répondu, et on retrouve une soixantaine d'observations.



06/09/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 257 autres membres