Un nouveau hangar récent sur la base secrète 51 : pourquoi faire ?

 

Un nouveau hangar récent sur la base secrète 51 : pourquoi faire ?

http://www.ufofu.org/blog/category/article/

 

Nouveau hangar à Groom Lake

Area51 Quelque chose d'important est en cours de développement sur la légendaire base militaire de l'Aire 51 au Névada. Un nouveau batiment immense est en construction dans cette zone top-secrète. Des experts en aviation pensent qu'un nouvel avion hautement classifié pourrait voler prochainement dans le ciel du Névada.

Quel type d'avion? L'une des possibilitées est qu'il s'agirait du SR-72, un avion espion succédant au SR-71.

Lokheed SR-71

Le SR-71 Blackbird est largement considéré comme le plus abouti des avions jamais construits. Il traverse le ciel à Mach 3 et règne toujours, officiellement, au sommet du classement des avions les plus rapides de l'histoire. Groom Lake, également connue sous le nom d'Aire 51, abritait le Blackbird lors de ses premiers jours de développement. L'Aire 51 sera-t-elle également le lieu de naissance de son successeur, et peut-être même de plusieurs d'entre eux?

Une photo d'un nouveau batiment en construction sur l'Aire 51 a eveillé la curiosité de nombreux chercheurs civils et donné naissance à de nombreuses possibilités d'explications. Personne ne peut dire avec certitude dans quel but le batiment est constuit, mais l'historien Peter Merlin dit que la seule chose dont nous pouvons être sur est qu'il s'agit d'un grand hangar.

Groom Lake Hangar

Selon Merlin, "Il mesure probablement 275 pieds sur 600 pieds. Il n'est pas plus grand que les hangars que l'on trouve sur d'autres bases, mais c'est certainement le plus grand présent sur l'Aire 51."

Des photos satellite confirment la présence de deux douzaines de hangars, parmi lesquels certains ont moins de deux ans. Alors, que se passe-t-il là bas?

Le hangar pourrait être un endroit de maintenance, de machineries ou de centre de simulations et d'entrainements. Mais les passionnés d'aviation pensent à des choses plus exotiques. Pendant des mois il y a eu des spéculations dans les cercles de l'aviation à propos d'un successeur au SR-71, appellons le le SR-72. Les entreprises de modèles réduits on déjà leur propre version, appellée le Darkbird, qui peut théoriquement voler deux fois plus vite que le Blackbird.

Peter Merlin dit que des ingénieurs de Lockheed auraient prétendu que le projet SR-72 a été abandonné. Mais les brèves d'actualité récente dans le monde de l'aviation font état d'un nouveau contrat passé par l'Air Force avec Lockheed pour un avion qui sonne exactement comme le SR-72. Il s'agit d'un avion de reconnaissance capable de voler à Mach 6 et de transporter des armes. A la différence du SR-71, celui-ci serait dépourvu de pilote.

Il serait un bon candidat pour ce nouveau hangar. Mais Merlin pense qu'il y a d'autres possibilitées de projets en cours à Groom Lake.

Selon Merlin, "Il y a au moins sept, et peut être jusqu'à onze avions classifiés, jamais dévoilés, qui volent dans les airs depuis 1985. De même qu'un nombre incalculable de projets d'aéronefs sans pilote. La plupart de ces engins ont été testé là. Je connais certain pilotes qui ont volé dans ces machines"

Parmi les suspects se trouve un avion nommé Black Manta, un supersonique furtif qui expliquerait les images floues de triangles prises dans le monde. Depuis des années, de nombreux types d'engins volants en forme de triangles noirs ont été observé près des bases militaires et au dessus des villes américaines. Certains d'entre eux, de taille immense, sertaient assez grand pour nécessiter un hangar du même type que celui en construction à Groom Lake.

Le journaliste spécialisé dans l'aviation Bill Sweetman croit depuis longtemps en l'existence d'Aurora, un autre avion dont les rumeurs laissent entendre qu'il a été testé à Groom Lake. Sweetman prétend que les chiffres des budgets occultes donnent un indice sur l'existence de l'avion, que certains on baptisé le SR-75 penetrator. Quelquesoit le projet ambitieux d'avion secret qui aboutira au développement complet, il est clair que la base d'essais la plus probable reste l'Aire 51.

L'entreprise Lockheed, dont les usines Skunkworks ont développé le U-2, SR-71 et avion furtif - tous testés sur l'Aire 51 - ne souhaite pas donner de commentaires sur ce nouveau contrat avec l'Air Force.

L'Air Force non plus.

source : Las Vegas Now

photo : Dreamlandresort & Aviationpics



25/07/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 258 autres membres