Rentrée atmosphérique d'objets spatiaux

 

Rentrée atmosphérique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pour les articles homonymes, voir Rentrée.
Vue d'artiste de la rentrée atmosphérique du Mars Exploration Rover.
Vue d'artiste de la rentrée atmosphérique du Mars Exploration Rover.

La rentrée atmosphérique (aussi nommé improprement « entrée »), en aérodynamique, est la phase où un corps solide (naturel tel qu'une météorite ou artificieltel qu'un satellite, une capsule spatiale, un fragment de fusée... ), dit « corps de rentrée », passe du vide spatial et entre très rapidement dans l'atmosphère à partir du vide spatial. Ce phénomène s'accompagnant d'un très fort échauffement dû aux frottements des vitesses hypersoniques.

Lorsque le « corps de rentrée » est naturel, on l'appelle étoile filante s'il se consume dans l'atmosphère et météorite s'il impacte le sol.

La rentrée atmosphérique doit impérativement être faite par tout engin spatial en orbite autour de la Terre, provenant d'un autre corps céleste, ou, dans le cas des étages des lanceurs, ne se rendant pas en orbite.

La rentrée est une étape délicate mais pourtant essentielle de tout voyage spatial. Elle peut être balistique, si le vaisseau n'est pas piloté mais tombe librement dans l'atmosphère (comme dans le cas des capsules américaines Mercury), ou contrôlée si le vaisseau utilise sa portance d'une manière ou d'une autre pour s'orienter pendant la descente (comme dans le cas de la navette spatiale ou, dans une certaine mesure, des capsules Gemini et Apollo).

Dans tout les cas, l'objectif est de réduire la vitesse du vaisseau. Lorsqu'il est en orbite basse autour de la Terre qui est d'environ 7500 mètres par seconde (environ 27000 kilomètres par heure) à moins de 100 mètres par seconde (soit 360 kilomètres par heure) pour la navette spatiale ou avant l'ouverture des parachutes pour une capsule spatiale. Pour ce faire, l'énergie cinétique est convertie en énergie calorifique. La température extrême de près de 2000 degrés Celsius sous le vaisseau ne devant pas atteindre les parties vitales de l'engin spatial, son ventre doit être protégé par un bouclier thermique.

Les rentrées atmosphériques sont souvent à l'origine d'observations d'ovnis. Il s'agit en effet d'un excellent support pour des méprises complexes (voir le modèle sociopsychologique du phénomène ovni pour en savoir plus à ce sujet).

Liste des puissances spatiales maitrisant la rentrée atmosphérique [modifier]

Sources [modifier]



11/11/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 257 autres membres