Les ouvrages à sensation

 

Les ouvrages à sensation [modifier]

À partir des années 1950 parurent de nombreux ouvrages pseudo-historiques à connotations sensationnelles. Présentant des idées qualifiées de très audacieuses par les historiens, leurs auteurs semblent avoir répondu à certaines angoisses du public. Il est raisonnable de penser qu'ils furent motivés par la gloire ou par l'argent, pour eux-mêmes ou leur association ufologique. Ces auteurs n'ont jamais écrit d'articles en histoire ni n'ont présenté de thèse sur le sujet. Les autorités universitaires sont en effet très sévères lorsqu'elles refusent une thèse pour cause d'incohérence ou d'idées farfelues.

Exemples d’ouvrages à sensation revisitant l’histoire [modifier]

  • Robert Charroux, Histoire inconnue des hommes depuis cent mille ans, éditions Robert Laffont, 1963.
  • Erich von Däniken, Présence des extraterrestres, éditions Robert Laffont, 1969.
  • Michel Bougard, La chronique des ovnis, éditions Jean-Pierre Delarge, 1974.
  • Maurice Chatelain, Nos ancêtres venus du cosmos, 1975.

Pour Erich Von Däniken, certaines conduites d’aqueducs sont des « gaines pour fils électriques ». Il en fera un film mais jamais il n’écrira dans une revue d’histoire et aucun historien n’a jamais repris ses idées. Pour Michel Bougard, les voix de Jeanne d’Arc seraient des « communications télépathiques avec les extraterrestres ». Les historiens parlent des « voix célestes » de Jeanne d’Arc dans le contexte mystique de l’époque mais n’ont jamais envisagé pareille hypothèse.

Exemple de traduction erronée [modifier]

Dans « La chronique des ovnis », il est fait référence à un article de la revue Philosophical Transactions. La traduction est non seulement erronée mais en plus l'auteur ajoute des éléments qui ne s'y trouvent point. "The Head" devient « La tête de cet étrange objet ». L'auteur traduit skyrocket par « étoile filante » (qui se dit shooting star en anglais) pour faire éliminer par le témoin l'idée qu'il pourrait s'agir d'une étoile filante alors que le témoin décrit simplement l'arrivée dans l'atmosphère d'un météore[59],[60],[61],[62].

La position du monde universitaire [modifier]

Le monde académique, plongé dans ses propres disciplines, regardait peu ce qui se passait dans les pseudo-sciences[non neutre]. Cela change aujourd'hui, celui-ci se rendant compte de sa mission d'éducation de ses propres étudiants[63].



11/06/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 258 autres membres