Le Mouvement New Age

 

New Age

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le New Age est un vaste courant spirituel occidental des XXe et XXIe siècles, caractérisé par une approche individuelle et éclectique de la spiritualité. Il est souvent présenté comme une régénération moderne du gnosticisme.

La traduction française en Nouvel âge, courante au Canada, est rarement rencontrée en France où on lui préfère la dénomination anglaise. Un ensemble hétéroclite d’auteurs indépendants mais aussi de groupes se revendiquent de cette pensée, partageant la vocation de transformer les individus par l’éveil de l’esprit et l’élargissement de la conscience. Le New Age pense ainsi préparer l’humanité à l’avènement d’un «nouvel âge» d’harmonie universelle (concept parfois évoqué en termes astrologiques sous la dénomination d'« ère du Verseau »).

La psychologue Marilyn Ferguson, dans son livre La conspiration du Verseau (1980), définit le New Age comme l’« émergence d'un nouveau paradigme culturel, dont l’extension serait planétaire, annonciateur d'une ère nouvelle dans laquelle l'humanité parviendrait à réaliser une part importante de son potentiel physique, psychique et spirituel ». Le New Age, considéré comme une tentative de « réenchantement du monde » en réaction au matérialisme de la société du début du XXe siècle, fait partie du phénomène global des nouvelles religiosités né à partir des années 1960 face à la crise des idéologies et au refus de la croissance industrielle, tout en se basant sur des éléments doctrinaires antérieurs, empruntés à la Théosophie. Ce retour au spirituel est caractérisé par un approfondissement du sentiment religieux, hors de toute hiérarchie préétablie et tourné vers l'action.

Sommaire

[masquer]

Idéologie [modifier]

Certains aspects du New Age ont des connotations ésotériques et théosophiques. Le New Age, dans la continuation de la Théosophie moderne d'Helena Blavatsky, a popularisé en Occident certains thèmes anciens – notamment hindouistes, comme les vies antérieures et la métempsycose/réincarnation. Il est aussi le véhicule de concepts plus modernes – comme le pouvoir de l'intuition, la télépathie, les thérapies énergétiques, etc.

La littérature New Age peut aborder aussi des thèmes comme :

  • les « entités » : extraterrestres, « guides de lumière », anges
  • les auras et les chakras, et les « sept corps » (concept théosophie du septénaire) auxquels ils sont liés
  • le concept de « Dieu intérieur » ou « Divinité personnelle »

Musique New age [modifier]

cf. article détaillé : New Age (musique)

La musique dite New Age est un genre né dans les années 70 avec la musique "planante" dérivée de l'ambient music de Brian Eno et influencée au départ par des groupes comme Pink Floyd, Tangerine Dream, Vangelis. Elle est souvent mystique et exalte la puissance de la voix : le canadien Patrick Bernard (ex-Bernhardt), Deva Premal, Robert Gass. De nombreux compositeurs se consacrent à des musiques purement instrumentales utilisées pour la relaxation, comme les Français Michel Pépé, Thierry Morati, Logos ou Music-Synthese, en utilisant principalement des synthétiseurs et des instruments classiques souvent agrémentés de sons de la Nature (vagues, chants d'oiseaux) et éventuellement de samples de voix (chants grégoriens, mantras orientaux, chants amérindiens, etc). Certains labels se consacrent exclusivement au New Age et à la world music spirituelle comme "Imagine records", "Oréade music", Narada ou "Le Souffle d'Or". Mike Oldfield, musicien anglais, est aussi un talentueux auteur, compositeur et interprète de musique New Age dont l'instrument dominant est la guitare électrique avec des tonalités le plus souvent très étonnantes accompagnée d'un synthétiseur.

Histoire [modifier]

Origines [modifier]

Le New Age prend son inspiration première dans les années 1920-1930, avec les livres d'Alice Bailey, disciple de la voie tracée par la Théosophie. Cette dernière annonce le « retour du Christ » et lance l'idée de groupements dits « de bonne volonté mondiale ». Ce ne sont pas vraiment des communautés organisées mais plutôt des rassemblements périodiques de personnes indépendantes ayant pour but de hâter l'évènement tant espéré au moyen d'une méditation collective à grande échelle (la Grande Invocation).

Une seconde inspiration est L'Ère du Verseau (1937) de Paul Le Cour sur le plan astrologique. Celui-ci lance le concept de l'« Ère du Verseau », le nouvel âge sur la Terre qui marquera une transformation des valeurs de l'humanité marquées par l'avènement des valeurs spirituelles.

Le concept d'« Ère du Verseau » [modifier]

Le déplacement du « point vernal » le long du bandeau de constellations appelé zodiaque en astrologie, est l'élément clé utilisé pour populariser la théorie historique du New Age. Le passage de ce point de la constellation des Poissons à celle du Verseau indique, dans les textes des années 70, le début d'une ère de paix universelle et d'harmonie retrouvées. Dans les faits, le New Age, témoin de l'ère du Verseau, est là depuis plusieurs décennies. Phénomène de librairie avec tout ce qui touche au nouveau Bien-Être et au développement personnel, ses auteurs sont souvent critiqués, amalgamés sans être forcement bien assimilés. Les évolutions qu'il amène, notamment sur le plan des nouvelles approches de la santé pénètrent dans la société avec plus ou moins de bonheur. Le courant originel, au début souterrain, est devenu plus flou et s'est dilué et régulé dans la société moderne avec laquelle il partage un certain nombre de valeurs, souvent assimilées à des valeurs "féminines", largement utilisées par les publicitaires comme la recherche d'harmonie et d'autonomie personnelle.

Le Poisson ayant été le symbole des premiers chrétiens, les astrologues estiment que les valeurs du Verseau en accord avec la dominante idéaliste et altruiste du signe sont à l'œuvre dans l'émergence d'une nouvelle forme de spiritualité, qui semble s'accentuer depuis la rupture des valeurs classiques du modèle occidental survenue dans les années 1970. La question de l'année de l'entrée dans l'« ère du Verseau » est très variable selon les différentes écoles. Pour certains gnostiques elle a commencé en 1962. A l'heure actuelle l'année 2012 est souvent citée, non comme date de l'« Ère du Verseau » mais au profit du concept de l'"ascension" de l'humanité. L'année 2012 correspond également à la fin du calendrier des Mayas.

Pour Rudolf Steiner, l'Ère du Verseau commencerait seulement en 3573, car cette ère ne serait efficiente que lorsque le point vernal se trouve au milieu de la constellation du Verseau et non au début.

Les années 1960 [modifier]

Les valeurs et les utopies de la génération « Peace and Love » influencent également le New Age ; nombre d'anciens hippies s'y intéressent.

En 1961, Michael MacMurphy crée l'Institut Esalen en Californie, avant l'ouverture, l'année suivante, de la Fondation Findhorn en Écosse.

Les années 1970 [modifier]

Les années 1970 sont propices à l'exploration psychique, certaines personnes expérimentent la consommation de substances psychotropes, comme le LSD, utilisé d'abord comme moyen thérapeutique par Timothy Leary.

La jeunesse est alors partie prenante des grands mouvements contestataires des années 1960 (mai 1968, contestation contre la guerre du Viêt Nam, etc.). L'Occident redécouvre la spiritualité et certaines pratiques comme la méditation transcendantale, souvent au contact de l'Inde et sa connaissance traditionnelle, à l'image d'artistes comme le poète Allen Ginsberg, les Beatles et notamment George Harrison, Carlos Santana, etc.

À cette époque naissent des psychothérapies expérimentées à l'Institut Esalen comme le Cri primal de Janov, le Rebirth, le Rolfing d'Ida Rolf, expérimenté par John Lennon et la Bio-Energie d'Alexander Lowen, en phase avec les travaux de Wilhelm Reich, élève de Freud, ainsi que la psychologie humaniste d'Abraham Maslow et Carl Rogers. On découvre aussi en 1968 la Gestalt-Thérapie de Fritz Perls.

Les années 1980 [modifier]

C'est dans les années 1980 que la journaliste américaine Marilyn Ferguson théorise le mouvement en publiant Les Enfants du Verseau.

Les années 1990 [modifier]

Au cours des années 1990, on assiste à l'essor d'une littérature dite « de channeling ». Les ouvrages en question concernent les supposées relations entre les humains et des entités évoluant sur d'autres plans de conscience : Êtres de lumière, Maîtres Ascensionnés, entités extra-terrestres, etc. En marge du New Age originel — qui portait avant tout les valeurs de l'écologie et de l'amour universel — sont apparus dans les années 1970 et 1980 des groupes prosélytes et de plus en plus médiatiques, qui se sont fait connaître du grand public dans les années 1990.

De très nombreux ouvrages plus ou moins populaires de mediums (channels), souvent américains, font référence à des entités inconnues jusque-là ou restées dans l'ombre de cercles ésotériques confidentiels (Kryeon, etc.) ou à des concepts en rupture avec les paradigmes anciens.

Concepts véhiculés par le « channeling » [modifier]

  • l'Ascension de l'humanité vers « la quatrième dimension » (phénomène associé à l'avènement du Nouvel âge)
  • la Merkabah ou Corps de lumière (que l'homme serait appelé à reconquérir par l'Ascension)
  • l'existence d'êtres « Ascensionnés » (Rapportée par des channelings, et investis de la mission d'aider l'humanité)
  • l'existence d'intelligences extra-terrestres, soit bienveillantes et assistant l'humanité (dans les sphères subtiles) soit cherchant à limiter l'évolution spirituelle et la libération intérieure des êtres humains en contrôlant ceux-ci notamment sur le plan émotionnel. Certains points concernant ces "mauvais" extraterrestres se rapprochent des théories dites « conspirationnistes », qui présentent ce type d'entités comme connues et acceptées de certains pouvoirs.
  • les « enfants indigo », qui auraient un ADN différent du commun et seraient notamment plus évolués spirituellement.

En dépit de cela, la persistance d'un intérêt grandissant du public occidental pour des valeurs spirituelles traditionnelles et non spectaculaires comme celles du bouddhisme, du soufisme ou de la non-dualité, ou même des techniques énergétiques de soin comme le reiki, rattachées à des lignées anciennes proches des philosophies orientales, semble être l'autre versant de la connaissance et de l'expérience intérieure, toujours prisé par le lectorat du Nouvel Âge.

Critiques [modifier]

Certains mouvements relevant de la philosophie « New Age » sont répertoriés comme sectes, dans le rapport parlementaire français sur les sectes (voir le rapport dans les liens externes).

« Cela dit [selon Prevensectes], ces partisans modernes d'un bouleversement radical des idées et des comportements n'ont jamais cherché à édifier une direction et une organisation mondiales pour parvenir à ces finalités. Le Nouvel Âge n'est ni un mouvement constitué, ni une secte. »

La littérature New Age est souvent décriée par ceux qui y voient une littérature light tandis que d'autres grimacent devant le concept d'« énergie », abondamment décliné, qui remet en selle les concepts de certains guérisseurs. D'autre part, du fait de leur obstination à « donner sens » à tous les événements de la vie individuelle et sociale, les croyances New Age en viennent à rejeter la notion de hasard, défiant le rationalisme scientifique au bénéfice d'une vision du monde proche de celle du créationnisme.

Auteurs [modifier]

Parmi les principaux auteurs qui ont suscité l'intérêt du public pour les différents courants d'idées portées par la vague New Age (au sens non péjoratif du terme) en matière de psychologie, connaissance de soi, et/ou de spiritualité (voire d'ésotérisme), on trouve des auteurs comme :

Certaines collections comme J'ai Lu New Age se consacrent également à ce domaine, dans ses aspects psychologique et ésotérique. Les Éditions Recto-Verso se consacrent plus particulièrement au champ des massages, des techniques énergétiques et des nouvelles formes de thérapies.

Bibliographie [modifier]

  • Massimo Introvigne, Le New Age des origines à nos jours. Courants, mouvements, personnalités, traduit de l’italien par Philippe Baillet, Dervy, Paris 2005, 304 p., euro 23, ISBN 2-84454-348-0 (compte-rendu sur http://www.cesnur.org/2005/mi_lenewage.htm )
  • Renaud Marhic, Emmanuel Besnier, Le New-Age, son histoire, ses pratiques, ses arnaques, Le Castor Astral (5 novembre 1999), Collection : Faits et illusions, 248 pages, ISBN 2859203966
  • Marie-Jeanne Ferreux, LE NEW-AGE, Ritualités et mythologies contemporaines, Nouvelles Etudes Anthropologiques, L'Harmattan, 265 pages, ISBN 2-7475-0101-9
  • Michel Lacroix, L’Idéologie du New Age, un exposé pour comprendre, un essai pour réfléchir, Flammarion, Paris, 1996.
  • Jean Vernette, Le New-Age, Coll. Que-Sais-Je? n° 2674, PUF, Paris, 1993; 1° éd. 1992
  • Dane Rudhyar, Préparations spirituelles pour un nouvel âge, Editions Du Rocher, janvier 2001, Collection Gnose, 318 pages, ISBN 226800435X
  • Politica Hermetica, n°7, 1993, les postérités de la théosophie, du théosophisme au new age, Actes du VIIIème colloque international, 12-13 décembre 1992, Sorbonne, E.H.E.S.S., CNRS

Revues, Magazines [modifier]

Articles connexes [modifier]

Liens externes [modifier]



07/10/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 256 autres membres