James Churchward : Le créateur de la légende du CONTINENT MU

 

James Churchward

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le colonel James Churchward (1852 - 1936) était un écrivain britannique spécialisé dans les livres occultes. En 1926, il publie Mu, le continent perdu, dans lequel il affirme qu'un continent, Mu, est englouti dans l'océan Pacifique. L'ouvrage sera suivi de plusieurs autres sur Mu.

Churchward affirmait qu'un prêtre indien l'avait instruit dans l'art de lire les textes de cette civilisation disparue. Parlée et comprise par seulement trois Indiens en tout à l'époque, elle est une langue morte aujourd'hui. Au départ, le prêtre lui avait parlé de tablettes, mais sans lui en montrer une. Churchward est parvenu à l'amadouer et le prêtre lui a montré ces tablettes, écrites par les Naacals eux-mêmes. Toujours selon Churchward, les tablettes, incomplètes, faisaient partie d'un texte plus grand. Cependant, il affirmait qu'il avait des preuves de ce qu'il avançait et que d'autres informations étaient enfouies dans les archives des autres peuples anciens.

Selon Churchward, Mu s'étendait du nord des îles d'Hawaii jusqu'aux îles de Fidji et de Pâques. Il affirmait que Mu était le Jardin d'Éden, habité par 64 000 000 de personnes, les Naacals. Cette civilisation avait atteint son apogée 50 000 ans avant notre ère. Du même souffle, il affirmait que leur technologie était plus sophistiquée que la nôtre au début du XXe siècle, et que les anciennes civilisations indienne, babylonnienne, perse, égyptienne et maya sont bâties sur les restes de ses colonies d'alors.

Ses écrits tentent de dépeindre la civilisation de Mu, son histoire, ses habitants et son influence sur les civilisations à venir.

Le terme Mu, comme nom de continent, a été proposé pour la première fois par un médecin français, Auguste Le Plongeon. Il s'agissait de trouver une alternative au nom de l'Atlantide, un autre continent supposément perdu dans l'océan Atlantique cette fois-ci.

Bibliographie [modifier]

  • James Churchward, Mu, le continent perdu, édition J'ai lu, n° A223, Paris, 1926, coll. l'Aventure mystérieuse
  • James Churchward, l'Univers secret de Mu, édition J'ai lu, n° A241, Paris, coll. l'Aventure mystérieuse
  • James Churchward, le Monde occulte de Mu, édition J'ai lu, n° A291, Paris, coll. l'Aventure mystérieuse
  • (en) James Churchward, Cosmic Forces of Mu
  • (en) James Churchward, Second Book of Cosmic Forces of Mu
  • (en) James Churchward, Books of the Golden Age
  • (en) James Churchward, The Sacred Symbols of Mu
  • (en) James Churchward, The Children of Mu
  • (en) James Churchward, Lost Continent of Mu , the Motherland of Men

Voir aussi [modifier]

Monument de Yonaguni

Lien externes [modifier]



10/11/2007
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 258 autres membres